PSG 21 mai 2019

Revue de presse PSG : Mbappé, Cavani, Neymar (1ere partie)

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 21 mai 2019 dans la presse hexagonale.

Kylian Mbappé “a profité de la cérémonie des trophées UNFP pour parler de son avenir au PSG… ou ailleurs. Secoué, le club parisien a fermé la porte à un départ, écrit Sud Ouest. Il n’en fallait pas plus pour relancer la machine à rumeurs. Dans l’entourage du joueur, cité par RTL, on confirme « sans ambiguïté » l’envie de rester à Paris la saison prochaine, malgré « des points de tension ». […] Hier vers 19 heures, après une journée d’un terrible buzz, le club est sorti de son silence pour reprendre la main. Et fermer la porte fermement à un éventuel départ. Reste à savoir si pour conserver sa pépite (sous contrat jusqu’en 2022), le PSG jouera le bras de fer, ou s’il cédera aux mystérieuses exigences du joueur…”

L’Equipe

“Les propos de Mbappé ont surpris tout le monde. Il n’avait pas prévenu le PSG et même ses proches ont été mis devant le fait accompli, avance L’Equipe. Parler de malaise est exagéré mais Mbappé se pose des questions et c’est ce doute qui a explosé dimanche en direct. Sur sa situation, sur le fonctionnement du club et de l’équipe, sur le rôle qu’il peut y jouer. Ce n’est pas un secret, il a des objectifs personnels et collectifs très élevés. S’il souhaite les atteindre après ces deux ans frustrants, ça passe à ses yeux par des changements au PSG… ou par un départ. Dans un club où le non-dit est une religion, il a exposé la problématique publiquement. La suite dira si c’était le bon choix. […] Certains y voient une forme de chantage pour être revalorisé. […] D’autres pensent qu’il prépare le terrain à une offre faramineuse du Real (dans un premier temps 280M€) […] Madrid voit dans ces déclarations une première étape vers un transfert. Selon une source proche du Real, le moment choisi par Mbappé est idéal car chacun est conscient que les négociations seront longues et rudes. […] Mais comme il s’en est ouvert en interne, Mbappé estime surtout ne pas être considéré parmi les cadres de l’équipe. Que ce soit de la part du club, qui fait de Neymar sa tête de gondole, ou du staff, il est vrai en prise avec des luttes d’influence complexes dans le vestiaire. […] Déçu par les déclarations de Mbappé, le club a relativisé et voulu y voir les aspects positifs. D’autant qu’il n’envisage aucunement de se séparer de sa pépite. “C’est un appel pour renforcer l’équipe et progresser tous ensemble à tous les étages du club”, dit-on au PSG.

Kylian Mbappé “visait-il Cavani ? se demande le quotidien sportif.Dans son camp, on repousse toute volonté de faire partir le « Matador », car cela reviendrait à affaiblir un effectif. Mbappé ne s’en cache pas, il souhaite s’installer dans une position plus axiale mais si possible dans un système à deux pointes, où il estime être le plus efficace. […] La nécessité du PSG de vendre pour pouvoir recomposer en partie son effectif – ce qui est le souhait des dirigeants – pourrait toutefois poser la question de l’avenir de Cavani, à la fois car il n’a pas été approché pour être prolongé et car il représente une valeur marchande certaine.

Le Parisien

L’intervention médiatique de KMB avait-elle pour objectif de gonfler son salaire ? “Pas du tout, assure son entourage, rapporte Le Parisien. On est très contents du contrat de Kylian. Il n’y a aucune négociation menée actuellement avec le PSG.” Il veut que le PSG réalise un gros mercato. […] Avec Tuchel, qui l’a changé de position, la relation est bonne mais des incompréhensions persistent. S’il cajole Neymar, l’Allemand mesure ses mots quand il parle de Mbappé. […] Le pouvoir ne se donne pas, il s’arrache. Mbappé l’a compris très vite. Il y a encore un an, Mbappé s’inscrivait dans les pas de Neymar. Désormais, il veut exercer son influence dans tous les domaines de la vie de son équipe. Et pour lui, rien n’est anecdotique. Ni le choix des horaires d’entraînement sur lequel pèse régulièrement le clan brésilien, ni les choix tactiques, ni l’identité du tireur des penaltys, ni la place qu’il occupe dans les opérations de promotion du club. Il ne faut pas négliger le volet financier. […] Absents de la cérémonie des trophées UNFP, les dirigeants du PSG ont été surpris par la sortie de Mbappé. Comme lui, beaucoup de joueurs profitent d’une forme de vacance du pouvoir pour faire passer leurs messages. Depuis le départ de Leonardo, en 2013, l’autorité du club est uniquement incarnée par Al-Khelaïfi. Même s’il gère les affaires à distance, ses absences répétées, non comblées par Henrique, laissent un vide dont se sont emparés les joueurs. Après Daniel Alves, réclamant d’être « plus écouté », et Neymar, taclant les jeunes qui devraient « plus écouter que parler », la déclaration fracassante de Mbappé donne encore un peu plus l’impression que le vestiaire prend de plus en plus de pouvoir. Jusqu’à quand ?”

Exceptionnellement, la revue de presse se fait en deux parties, la presse papier parlant énormément du PSG ce mardi.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

3 plusieurs commentaires

  1. This is serious!
    Everybody in Uganda knows kung fu!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée