PSG 16 mai 2019

Revue de presse PSG : Prolongation pour Buffon, Griezmann, Cavani, Stéphan, tarification unique pour les visiteurs…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 16 mai 2019 dans la presse hexagonale.

L’Equipe

Gianluigi Buffon “a reçu un message positif du PSG. Il devrait bien rester la saison prochaine, comme cela avait été acté il y a plusieurs semaines, rapporte L’Equipe. Il avait reçu une offre d’une saison plus une autre en option début janvier, sur des bases salariales identiques à ses émoluments actuels, soit 410.000€ net mensuels. C’est donc cette proposition, selon toute logique, qu’il devrait parapher dans les prochains jours. Il a été glissé à son entourage qu’un rendez-vous aurait lieu prochainement afin de régulariser cette situation. […] Au PSG, on reconnait actuellement qu’un vrai flou entoure les gardiens pour la saison prochaine. À cette heure, seule certitude, il y aura un n°1 et un n°2 et la tendance forte est à ce que Areola soit le n°1. Et par conséquent Buffon n°2. Se voit-il dans ce costume ?”

Au sujet d’Antoine Griezmann, qui a annoncé son départ de l’Atlético de Madrid, “les chances de le voir porter le maillot du PSG la saison prochaine sont très, très minces, rappelle le quotidien sportif. En l’état, aujourd’hui, l’intérêt du PSG n’est pas concret. Et surtout, Paris n’est pas la destination choisie par Griezmann.”

“Le 27 avril, Rennes gagnait la Coupe de France face à Paris. Les germes de l’exploit étaient dans les propos d’avant-match de l’entraîneur, Julien Stéphan, prétend L’Equipe. Certaines phrases marqueront particulièrement l’auditoire. Comme celle-ci : « C’est le moment où chaque coup de pied arrêté sera une occasion de but », parce qu’elle est accompagnée sur l’écran d’un but de la tête de Mexer, sur corner. Or, Rennes égalisera justement sur un corner repris de la tête par son défenseur mozambicain.”

“Un plan d’action supporters a été présenté hier au bureau de la LFP, lit-on encore. Parmi les idées avancées, une tarification unique dans tous les stades pour les tribunes visiteurs. En Ligue 1, le prix serait de 10€ et de 5€ en L2. Dans l’élite, le quota de places allouées au club visiteur serait de 1000, sauf accord entre les deux clubs. Cette mesure novatrice a été acceptée par tous, sauf le PSG, qui aurait accepté l’idée si le prix avait été de 20€ car même ses abonnés en virage payent plus cher pour assister à un match. Cette piste de réflexion va maintenant être soumise à un prochain conseil d’administration.”

Le Parisien

Pour Le Parisien, Antoine Griezmann c’est “un pied au Barça, une oreille à Paris. Paris s’est renseigné sur le cas de l’attaquant, mais il reste peu probable que cette piste aboutisse. […] Antero Henrique a rencontré la sœur du joueur et son avocat. Le PSG n’a pas transmis d’offre à proprement parler à l’attaquant. Le dirigeant et le club souhaitaient faire part de leur intérêt et surtout connaître les intentions et la situation exacte du joueur. Celle-ci a le mérite d’être claire, Griezmann va payer sa clause libératoire, fixée à 120M€. […] Au PSG, on ne laisse la place à aucun suspense en assurant que l’avenir du Bourguignon s’écrira au Barça. […] Remplacer Griezmann semble impossible, mais un nom se dégage malgré tout : Edinson Cavani. Officiellement, il n’est pas sur le marché. Ses dernières paroles publiques, rappellent  son attachement à la capitale, où il souhaite achever son contrat qui court jusqu’en juin 2020. La réalité est plus contrastée. Les dirigeants du PSG ne sont pas opposés à le laisser partir. Disposé à casser sa tirelire pour redynamiser son secteur offensif — les pistes actuelles mènent à Nicolas Pépé (Lille), Philippe Coutinho (Barcelone), David Neres (Ajax) —, le PSG doit vendre pour acheter. Plus que jamais, les conditions d’un transfert sont réunies.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée