PSG 26 mai 2019

Revue de presse PSG : Tuchel, Mbappé, Neymar, Rai

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 26 mai 2019 dans la presse hexagonale.

“Au lendemain de la piteuse défaite à Reims venue conclure une saison très difficile, le PSG a coupé court aux rumeurs en officialisant la prolongation, jusqu’en juin 2021, de Tuchel, écrit le JDD. La tendance est aussi au maintien du directeur sportif Antero Henrique.”

Le Parisien

Dans Le Parisien, on trouve Rai actuellement à Paris pour son tournoi annuel destiné à recueillir des fonds pour Gol de Letra. “Quand le nouveau projet a démarré, l’ambition, c’était déjà de gagner la Ligue des champions. Tout ce qui est en dessous, on le prend comme une déception totale. Ce n’est pas tout à fait la réalité, commente l’ancien 10 parisien. On apprend, parfois dans la douleur, que, pour gagner la LDC, il ne faut pas que des grands joueurs, une grande équipe et des grandes stars. […] La LDC, c’est quelque chose qu’il faut construire, et il faut des joueurs de génie comme Neymar. Il n’y a pas que ça, mais avec lui le PSG a plus de chances de la gagner que sans. […] Avoir davantage de rapports avec le PSG ? Ce n’est pas une question qui s’adresse à moi. Je ne connais pas l’intérieur du club aujourd’hui. Je n’en fais pas partie. Il y a eu un changement de culture au sein du club, avec beaucoup de choses positives : une professionnalisation de tous les secteurs, dont je n’ai pas fait partie. Si un jour on m’invite, il faut d’abord que je réfléchisse s’il y a des liens. C’est un club qui change.”

Thomas Tuchel “n’a pas tissé la même complicité avec Mbappé qu’avec d’autres joueurs influents du vestiaire. Au fil de la saison et des choix de Tuchel, le lien entre les deux hommes a été marqué par plusieurs épisodes d’incompréhension, voire de défiance, affirme L’Equipe. Mbappé estime que Tuchel est un bon coach mais il a le sentiment de ne pas être considéré de manière équitable. Aux yeux de Tuchel et de plusieurs cadres de l’effectif, Mbappé est toujours un diamant à façonner et à encadrer.”

Neymar “s’est bien envolé pour le Brésil, jeudi, avec l’aval d’un responsable du club. Au-delà du désastreux manque de cohérence interne, cet épisode pourrait constituer un tournant dans le management de Tuchel, ajoute le quotidien sportif. La gestion de Neymar crispe une partie du groupeCe sera l’un de ses défis à la rentrée, dans ce qui s’annonce comme un durcissement des usages. Hier, Neymar a rejoint le rassemblement de la Seleçao pour commencer la préparation de la Copa America. Avec trois jours d’avance sur ce qui était prévu.

“C’est un homme fragilisé qui a été prolongé hier, lit-on encore dans L’Equipe. Son rapport de force avec Henrique a évolué. Et pas en sa faveur. Alors que le directeur sportif mène tous les combats, Tuchel n’a pas su inverser la dynamique sportive. Pis, les liens avec son vestiaire comme avec des cadres très influents se sont, au mieux, distendus. Et ce ne sont pas les quelques réunions qui ont rythmé le mois d’avril qui ont changé ce constat. Tuchel le sait : sa marge d’erreur s’est réduite. La gestion des cas Neymar et Mbappé va être centrale. Il en va de sa légitimité dans le vestiaire. Son été sera chaud.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Un commentaire

  1. Macrobid Urinary Tract Infections Viagra Et La Sante viagra online Is Pennicillin A Form Of Amoxicillin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée