Estivens Alves

Affaire Neymar : la position de l’accusatrice fragilisée par son ex-mari

Najila Trindade – qui affirme avoir été violée par Neymar à l’hôtel Sofitel de Paris le 15 mai – voit les dernières évolutions de l’affaire se retourner contre elle.

Samedi, le nouvel avocat de la plaignante a menacé de quitter l’affaire si elle ne lui présentait pas les fameuses preuves, dont la vidéo de 7 minutes soi-disant capitale. Preuves que la Brésilienne prétend – depuis jeudi – ne plus détenir depuis un vol à son domicile alors qu’aucune trace d’effraction ni empreintes digitales (autres que celle de sa femme de ménage) n’ont été trouvées par la police. Dans la version donnée jeudi aux policiers, Najila Trindade a prétendu qu’il s’agissait d’un viol parce qu’elle avait dit à Neymar que sans préservatif il n’y aurait pas de pénétration. Et que celui-ci l’avait tout de même pénétrée. Souci, lors de la première déclaration de l’accusatrice, elle n’a pas mentionné le prétendu manque de préservatif dans la relation.

Hier, Estivens Alves, ex-mari de Najila Trindade (ils ont été mariés sept années), a déclaré dimanche à TV Globo qu’elle était une personne au “tempérament explosif” et “difficile à contenir”. Avec une forme de paranoïa : “Elle a tendance à penser qu’il y a une conspiration permanente contre elle”. De quoi fragiliser la position de la plaignante.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Un commentaire

  1. Zenegra Pills Buy Priligy Ficha Cialis 20mg Non Generic viagra Buy Priligy 30 Mg Clomid For Sale

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée