L’équipe C du PSG braquée lors de son dernier match

L’équipe C du PSG, qui a fini première de son groupe en Régionale 1, se déplaçait à Saint-Leu-la-Forêt (Val d’Oise) le samedi 25 mai pour le compte de la dernière journée de championnat. Comme le révèle L’Équipe, la troisième équipe du club de la capitale a vécu un déplacement particulier ce jour là, en effet, certains ont été pris à partie par trois hommes armés révèle le journal français. “Il s’agissait visiblement d’une arme airsoft Quand nous sommes arrivés sur place, les trois individus s’étaient volatilisés, mais nous sommes restés jusqu’au départ des joueurs du PSG. Il y avait une dizaine de policiers. Car si on est venu, c’était aussi pour une histoire de vols” a témoigné un policier. Ces vols concernaient également les joueurs du PSG qui n’avaient donc pas de chaussures, pas de protège-tibias pour le match” a expliqué leur entraîneur.

La commission de discipline de la Ligue d’île-de-France a traité le dossier ce mercredi. Elle affirme : “À leur arrivée au stade, les joueurs et dirigeants du Paris-Saint-Germain ont été intimidés par un groupe d’individus, considérant que l’un des individus aurait intimidé un joueur du Paris-Saint-Germain avec une arme de poing. De son côté, le PSG ne portera pas plainte a expliqué Benoît Rousseau, président de l’association PSG, “Nous faisons confiance à la Ligue de Paris pour mener à bien son instruction sur les faits gravissimes d’intimidation avec arme de poing et à la Fédération pour appliquer ses textes avec rigueur. Nous n’avons reçu aucune excuse ou regret de la part du club de Saint-Leu, malgré la gravité des faits” a-t-il déclaré.

À propos Lucas Picco

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée