Les messages de Nasser Al-Khelaifi pour de grands changements

“La saison prochaine, on sera plus forts et plus unis”, c’est l’engagement de Nasser al-Khelaifi fait dans France Football. Un grand entretien capital du président du PSG destiné à expliquer le cap et les changements. Canal Supporters vous propose une synthèse de la parole présidentielle.

“Après MU, malheureusement, tout s’est délité d’une manière assez inexplicable, explique le président. L’idée (de gros changements) ne m’est pas venue un jour précis. La réflexion a petit à petit mûri pour finalement s’imposer. Si on veut continuer à grandir, il nous fallait du changement. Tous les clubs, à un certain moment, ont d’ailleurs besoin de se donner un nouvel élan. Après le traumatisme de Manchester, on avait besoin d’un électrochoc pour passer à autre chose et, surtout, ne plus connaître ce genre d’humiliation. Face à Manchester, quelque chose s’est cassé. Dans ces cas-là, ça ne sert à rien d’essayer de réparer. C’est trop fragile. Il vaut mieux changer. […] Contre MU, est-ce que nous étions prêts, notamment mentalement ? J’ai des doutes… […] Je n’ai pas senti une mentalité de champions durant ces jours-là. […] Ces fameux détails qui font la différence, je les cerne. […] Cette saison, on a pu constater que nous ne sommes pas suffisamment constants dans l’envie. Et ça, il faut que ça change ! Ce n’est pas l’affaire de quelques joueurs mais de l’ensemble de l’équipe et du staff. Je veux du fighting spirit à chaque match.

Nasser al-Khelaifi prend ses responsabilités lors de ce grand entretien. “On a tous manqué de caractère et d’autorité. Moi le premier, je le reconnais. Je ne veux pas fuir mes responsabilités. Si ça n’a pas marché cette saison, c’est d’abord de ma faute. Mais ça va changer. […] L’une des missions confiées à Leo est justement de faire évoluer les mentalités. Il va disposer des pleins pouvoirs sportifs pour y arriver. […] En deux minutes, l’affaire a été réglée entre nous. Il n’a même pas discuté de contrat. Il était très heureux de revenir. Thomas Tuchel ? Il va avoir désormais quelqu’un avec lui pour l’épauler dans sa mission. Leo sera à la fois très protecteur mais également intransigeant en cas de faute. Il n’hésitera pas à dire stop quand il constatera des dérives. Les joueurs vont devoir assumer leurs responsabilités encore plus qu’avant. Ils vont devoir faire plus, travailler plus. Je veux des joueurs fiers de porter notre maillot, pas des joueurs qui font le job quand ça les arrange. Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s’ils ne sont pas d’accord, les portes sont ouvertes. Ciao ! Je ne veux plus voir de comportement de stars. […] Le commentaire de Mbappé ? Je lui ai dit que les responsabilités, ça ne se demande pas. Il faut aller les chercher, parfois même les arracher. On n’attend pas, on provoque. Comme il est très intelligent, je suis certain qu’il a compris. […] Je sais ce qu’il veut. Je veux la même chose. On aura cette équipe compétitive. Je peux juste vous dire que l’on aura vite de magnifiques recrues. On travaille sur les profils depuis six mois, en étant encore plus attentifs à la mentalité des joueurs qui viendront chez nous. Neymar totalement impliqué ? Bien sûr. Lui, comme les autres. Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet.

France Football

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters