PSG 12 juin 2019

Revue de presse PSG : al-Khelaifi, Neymar, Mbappé, Rabiot, LFP

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 12 juin 2019 dans la presse hexagonale.

Un sourire, un but, une passe décisive, revoilà le vrai Mbappé”, se félicite Le Parisien après le Andorre-France (0-4). Le journal francilien lui attribue un 6.5/10 (L’Equipe un 7). “C’est toujours important de redresser la barre, a commenté l’attaquant. On est passés complètement à côté (face à la Turquie), ça arrive et on est revenu aujourd’hui avec de meilleures intentions. On a fait le travail. Et j’ai été mis dans les meilleures conditions pour marquer, donc je suis content.” […] Pour Mbappé, les statistiques sont évidemment impressionnantes avec 33 sélections et 13 buts. Il achève une saison dantesque avec 54 matchs et 44 buts, des chiffres proches de Messi et supérieurs à ceux de Cristiano.”

Nasser al-Khelaifi “a été entendu hier après-midi par le juge Renaud Van Ruymbeke qui l’a mis en examen pour corruption active fin mai, lit-on dans le quotidien francilien. Le juge enquête sur 3,5M$ versés en 2011 par la société du frère d’al-Khelaifi au fils de l’ancien président de l’IAAF afin de permettre à Doha d’obtenir l’organisation des Mondiaux d’athlétisme en 2017. La convocation d’hier fait partie de la procédure.”

L’Equipe

Selon les informations de L’Equipe, Nasser al-Khelaïfi “se serait rendu de sa propre initiative chez le juge afin de présenter, pendant près de deux heures, un certain nombre de documents pour étayer sa défense. Il a toujours nié avoir eu un quelconque lien avec Oryx-QSI à l’époque de ce virement d’argent.”

Le journal sportif revient sur la mise à pied d’Adrien Rabiot du 15 au 20 mars après avoir likée une vidéo de Patrice Evra, synonyme d’une retenue sur salaire et de suppression de prime d’éthique pour mars car… “trois mois plus tard, la commission juridique de la LFP estime que le joueur a été sanctionné deux fois pour la même faute et rappelle à l’ordre le PSG. En revanche, la commission n’a pas statué sur la nature de la faute de Rabiot, à savoir : liker une vidéo Instagram qui se moque de son propre club est-il une faute ? Le conflit entre Rabiot et le PSG va maintenant se poursuivre devant les tribunaux.

Concernant l’affaire de plainte pour viol, Neymar “va finalement se rendre en fin de semaine au 6commissariat de la police des femmes de Sao Paulo, pour s’expliquer, rapporte L’Equipe. Il s’agira du 2e rendez-vous entre la star du PSG et la police. Jeudi dernier, il avait répondu à la convocation de la Répression des crimes informatiques pour divulgation de messages et photos intimes sans permission.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters