PSG 11 juin 2019

Revue de presse PSG : Leonardo, Neymar, Trindade, Mbappé, RMC

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 11 juin 2019 dans la presse hexagonale.

France Football

France Football a listé les avantages d’un retour de Leonardo au Paris Saint-Germain. “Expert en com, souvent courtois avec les journalistes, le Brésilien apprécie la lumière. La phrase qui pique, la réponse saignante, la provocation, il les cherche. Une façon de protéger son groupe, son entraîneur et d’incarner LA figure tutélaire du PSG. Un monde d’écart avec Henrique. Leonardo, lui, ne se débine pas quand les choses tournent mal. Ce qui permettrait aussi à Tuchel de rester dans un rôle strictement sportif, écrit l’hebdomadaire qui voit avec Leo, un moyen “d’apaiser les tensions dans le vestiaire”, de “réussir de gros coups sur le mercato”, de “faire respecter l’institution PSG. Un boulot qui s’annonce ardu tant les joueurs semblent avoir pris beaucoup de libertés.” Enfin, un retour de Leonardo “permettra au président de prendre du recul.”

Dans L’Equipe et Le Parisien

La France joue à Andorre ce soir (20h45/M6), avec Kylian Mbappé côté gauche. “La présence de Thauvin à droite oblige DD à basculer Mbappé sur l’autre aile. C’est un moindre mal, car le Parisien était sous la menace après ses deux derniers matchs à mille lieues de son meilleur niveau“, commente Le Parisien.

L’Equipe

Le journal L’Equipe s’interesse au “calvaire national” de celle qui accuse Neymar de viol et écrit : “Devant faire face à Neymar, à l’opinion publique, au président de la République et même à ses avocats, la jeune femme, qui se dit victime d’un viol, apparaît isolée. Au milieu d’une tempête médiatique sans précédent, la jeune femme semble naufragée. Neymar bénéficie du soutien de l’opinion publique (62,8 % des Brésiliens le croient innocent, selon l’institut Parana). Quant aux mouvements féministes, ils sont très discrets depuis le début de l’affaire. […] Après avoir été lâchée par ses premiers avocats, qui l’accusent d’avoir menti en évoquant avec eux une agression qui s’est transformée plus tard en viol dans son procès-verbal, Najila Trindade est désormais menacée par son nouveau conseil. Même son ex-mari lui a tourné le dos (voir ici).”

“Le journaliste Daniel Riolo et l’ancien joueur Jérôme Rothen, qui avaient tenu des propos sexistes à l’encontre de la femme accusant Neymar de viol, ont été suspendus d’antenne par le directeur de RMC Sport, a indiqué lundi ce dernier, Laurent Eichinger. “On est évidemment opposés à de tels propos. On leur a demandé de s’excuser, ce qu’ils ont fait. Ils sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Je les verrai dans la semaine”, a-t-il déclaré, rapporte l’AFP. La Société des journalistes de RMC a indiqué dans un communiqué qu’elle “condamne fermement ces propos sexistes et injurieux.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters