PSG 20 juin 2019

Revue de presse PSG : Leonardo, Tuchel, Allegri, Neymar, Trindade, Tonali, Milinkovic-Savic, Griezmann

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 20 juin 2019 dans la presse hexagonale.

L’Equipe

Revenu en grand ordonnateur de la relance sportive du PSG, Leonardo va officier à sa guise et selon sa méthodologie, explique L’Equipe. C’est lui qui proposera les durées de contrat et les rémunérations avant finalisation par les services de Jean-Claude Blanc. Proche de l’émir, il n’y a que sur les dossiers Neymar et Mbappé, compte tenu de leur enjeu, pour qu’il devra composer avec les souhaits de Doha. […] La refonte du secteur médical, entreprise par Henrique, avec notamment le départ d’Éric Rolland, doit se poursuivre. Christophe Baudot devrait arriver. Des relais devraient aussi débarquer. Angelo Castellazzi a le profil. […] Leonardo aime travailler avec des gens qu’il choisit. Tuchel, s’il ne le sait pas déjà, devrait assez vite s’en rendre compte. Il peut s’inquiéter. Un nom revient déjà pour le suppléer : celui d’Allegri. Dans l’entourage de l’ancien entraîneur de la Juve, on assure qu’il n’y a « encore eu aucun échange avec Leonardo » et que « Massimiliano veut s’accorder une année sabbatique car il a entraîné seize ans consécutivement ». Un coup de fil de Paris pourrait-il le faire changer d’avis ? Ce n’est évidemment pas à exclure.”

” L’idée de Leonardo est de gonfler l’effectif avec deux éléments au milieu. Sans compter le marché des espoirs, où Paris va être actif. Ainsi, Sandro Tonali (19 ans) est courtisé par le PSG. L’intérêt est concret. Il nous a été confirmé hier soir par son club, Brescia (Serie B). On avance même, sans confirmation du PSG, qu’une offre supérieure à 30M€ a été proposée par Paris. Le club sait qu’il devra faire face à une concurrence intense, lit-on également. La piste menant au Romain Sergej Milinkovic-Savic a été réactivée, malgré un dossier qui pourrait coûter très cher (quelque 70M€).

Enfin, “l’enquête menée au Brésil dans le cadre de la plainte pour viol déposée contre Neymar pourrait désormais s’appuyer sur des éléments récupérés par la police française, rapporte L’Equipe. Elle a procédé, en toute discrétion, au « gel » des images des caméras de vidéosurveillance de l’hôtel. Ces enregistrements vidéo pourraient permettre de déterminer si le footballeur avait un comportement anormal à son arrivée ou à son départ.”

Dans cette même affaire, la plaignante, Najila Trindade “a perdu son téléphone… s’étonnent Le Parisien avec l’AFP. “Les enquêteurs lui ont demandé de transmettre son téléphone pour expertise. Mais la jeune femme a déclaré l’avoir perdu après sa première déposition, le 7 juin. Une pièce pourtant importante, car elle pouvait contenir des preuves. Elle avait déjà évoqué le vol présumé d’une tablette sur laquelle aurait été enregistrée une vidéo de sa rencontre avec le joueur. Mais aucune trace d’effraction n’a été constatée à son domicile.”

Le Parisien

“Le PSG a fixé un prix pour Neymar si le divorce par consentement mutuel était prononcé, pas moins de 300 M€, affirme Le Parisien. Avec ce tarif quasiment prohibitif, le PSG envoie deux messages au monde entier. Il ne ferme pas la porte à un départ. Mais, en demandant un tel prix, le PSG rend quasi impossible le transfert. Des clubs pourraient songer à inclure des joueurs dans la transaction. Les montages les plus baroques circulent, un jour en échange des Barcelonais Umtiti, Rakitic et Dembélé (plus 100M€), un autre avec le Madrilène Casemiro dans la balance. […] Le divorce étant désormais sur la place publique, soit Neymar rentre dans le rang en cessant de se placer au-dessus de l’institution PSG, soit il part. Avec 300M€, Paris aurait une marge phénoménale sur le marché des transferts mais perdrait un génie du jeu.”

“La menace d’un retour de Neymar à Barcelone pourrait parasiter l’arrivée de Griezmann, qui était quasiment actée, ajoute le quotidien francilien. Le scénario d’un achat de Griezmann par le Barça puis d’une revente immédiate (à Paris, par exemple) pour financer l’arrivée de Neymar, évoqué par El Mundo, est jugé délirant par l’entourage du joueur, qui assure que le Barça peut encore renoncer à sa venue. Si ce scénario se produisait, la clause à 120M€ lui ouvrirait les portes de plusieurs destinations. Il n’envisage pas de jouer en Italie et vise évidemment un grand club européen. A ses yeux, le PSG en fait partie. […] Mais un obstacle se présente : ses relations avec Mbappé restent fraîches.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée