PSG 9 juin 2019

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, Kimpembe, droits TV…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 9 juin 2019 dans la presse hexagonale.

Le PSG “a écarté hier, dans un communiqué, le spectre d’une longue indisponibilité de Neymar” (4 semaines environ à partir d’une rééducation fonctionnelle), remarque L’Equipe. Au sujet de l’affaire d’accusation de viol, le quotidien sportif évoque l’incapacité de la plaignante à présenter à la police une prétendue vidéo déterminante (lire ici). “L’avocat de la jeune femme a indiqué à UOL qu’il n’avait toujours pas pu consulter les preuves (photos et vidéos) dont sa cliente prétend disposer. « Si l’enquête policière prouve que son appartement n’a pas été cambriolé et qu’il s’agit d’un mensonge, j’abandonnerai le dossier », a menacé l’avocat.”

Le PSG “va empocher 59,86M€”, constate le quotidien sportif au sujet de la distribution des droits TV en L1 pour la dernière saison (voir ici). “Il est en tête de tous les classements : le sportif et la notoriété. Sur le sportif, pour cette saison, il touche 19,44M€, 3,89 M€ supplémentaires pour le classement sur les cinq dernières saisons. Pour la notoriété sur les cinq dernières saisons, il devance l’OM avec 23,03 M€ contre 19,85 M€ au rival phocéen, deuxième dans cette hiérarchie.”

Presnel Kimpembe (opéré le 23 mai dernier d’une pubalgie) “a débuté, depuis huit jours, sa rééducation au Camp des Loges. L’idée est que le protocole soit suffisamment avancé pour être quasi prêt à participer aux séances collectives dès le 8 juillet, date de reprise du PSG, lit-on encore. Kimpembe aura d’abord une préparation individualisée mais ensuite, le staff, privé en début de saison des internationaux brésiliens notamment, aimerait qu’il suive la préparation classique.”

Noté 3 dans L’Equipe pour son match samedi avec les Bleus en Turquie (2-0), Kylian Mbappé hérite de cette même note dans Le Parisien. Quant à La Dépêche du Midi, elle a ce commentaire : “Il réclamait récemment plus de responsabilités « au PSG ou ailleurs », mais il faudra qu’il prouve qu’il est capable de prendre les bonnes décisions. Il a touché beaucoup de ballons, mais n’a jamais réussi à les bonifier, faisant systématiquement le mauvais choix. Il s’embourbe dans des dribbles inutiles, et oublie toujours ses coéquipiers. Il a du talent, à lui de savoir ce qu’il veut en faire.” Pour Corse-Matin, Mbappé “a joui d’une vraie liberté qui lui a permis de se retrouver souvent aux avant-postes. Il a bafoué ce privilège, multipliant les mauvais choix et les approximations.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters