c1

Liverpool s’impose en finale de Ligue des Champions contre Tottenham (0-2)

Ce soir se jouait la finale de la Ligue des Champions. Une finale qui débute sur les chapeaux de roues. Après à peine 26 seconde de jeu, l’arbitre de la rencontre, Damir Skomina, indique le point de penalty pour une main, après que le ballon est d’abord touché la poitrine de Sissoko. Un penalty litigieux, qu’a transformé Mohamed Salah en tirant en force au milieu du but (0-1, 2e). L’Égyptien a même marqué le deuxième but le plus rapide de l’histoire de la finale de la C1, juste derrière Paolo Maldini, qui avait marqué au bout de 50 secondes en 2005. Après ce début de match catastrophique, Tottenham a lancé son match, mettant le pied sur le ballon, se procurant quelques occasions mais sans pour autant marquer. À la 37e, Robertson déclenche une magnifique frappe aux 20 mètres, sortie par Hugo Lloris. Plus rien ne sera marqué dans cette première période, Liverpool rejoint donc les vestiaires avec ce court avantage.  

C’est Tottenham qui domine le début de la seconde période, Liverpool répond également mais les deux équipes n’arrivent pas à inquiéter les deux gardiens. Tottenham et Liverpool offrent un début de deuxième à haute intensité, il n’y a pas de temps mort, les deux équipes se répondent coup pour coup, sans pour autant réussir à marquer. Le héros de la demi-finale, Lucas, est entré à la 65e minute. Mais c’est Liverpool qui va se procurer une grosse occasion à la 68e minute, par l’intermédiaire de Milner, qui voit sa frappe raser le poteau d’Hugo Lloris. Dele Alli va se procurer deux opportunités, mais son lob n’est pas assez fort pour tromper Alisson et sa tête passe au-dessus du but. Le gardien brésilien va faire deux arrêts face à Son et Lucas, qui a écrasé sa frappe du pointu, en une minute (79e). Alisson qui est en feu en cette fin de match, lui qui sort un coup franc d’Eriksen à l’angle gauche de la surface de Liverpool (83e). C’est finalement Divock Origi qui va finir par offrir la victoire à Liverpool. Après un mauvais renvoi de la défense de Tottenham sur un corner, Matip décale Origi, qui croise bien sa frappe et qui trompe Lloris (0-2, 87e). Le match se termine donc sur cette victoire de Liverpool, qui s’offre sa sixième Ligue des Champions, la première depuis 2005.

À propos Guillaume De Freitas