Ferré

Ferré (France Football) condamne Neymar

En 2015 France Football avait montré la porte à Zlatan Ibrahimovic et titré “Qu’il parte !”. Moins d’un an plus tard, le magazine changeait de position avec un “Qu’il reste !”. C’est peut-être le même scénario qui se profile avec Neymar Jr. En tout cas, Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football a choisi les mots les plus durs pour parler du Brésilien chez qui il voit de la bêtise.

“Il aura donc eu le droit de s’auto-dispenser de deux demi-saisons, de fêter ses anniversaires en grande pompe, de compter sur deux physiothérapeutes personnels, d’apparaître sur le fronton de l’Hôtel de Ville et sur la tour Eiffel, de jouer au poker un soir de sacre, de prendre des libertés avec l’hygiène de vie, de distribuer des gifles (certes méritées) à un spectateur écervelé, de retourner au Brésil au moindre coup de blues, d’anticiper son départ en vacances en dépit du no-go de Tuchel, de faire décaler les entraînements, de participer au carnaval de Rio sur des béquilles, de disposer de congés quand ses coéquipiers prenaient des amendes pour une demi-journée de rab, d’humilier et d’insulter Draxler sans susciter la moindre désapprobation. Mais l’ensemble de ces petits – et grands – passe-droits n’auront pas suffi, écrit le rédacteur en chef dans l’édito de France Football. Neymar ne serait pas à son aise au PSG. Le pauvre. À ce niveau-là de cynisme et de manque de reconnaissance, ce n’est plus de l’ingratitude ni de l’amnésie, mais de la bêtise. […] Incapable de se muer en chef de projet, il a affiché ses limites en même temps que son pedigree d’autocentré incorrigible. S’il part, il va forcément manquer au PSG et à la L1. Au moins autant qu’au Brésil lors de la dernière Copa.”

Avec le temps, France Football avait changé d’avis au sujet d’Ibrahimovic

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée