Jordan D’Ambrosio : “Le PSG n’a pas été correct avec moi !”

Le Paris Saint-Germain et ses titis ont beaucoup fait parler ces dernières semaines. Entre le conflit ouvert avec Adrien Rabiot, les départs de Moussa Diaby et de Timothy Weah ou encore la suppression de l’équipe réserve, le club parisiens et ses jeunes ont une histoire tumultueuse.

Cette situation ne va pas s’arranger avec le témoignage de Jordan D’Ambrosio. L’attaquant de 18 ans du FC Sochaux imaginait qu’il allait rejoindre le PSG à l’été 2018 mais il n’a jamais signé de contrat avec le club, qui n’a pas accepté de payer les 300.000 euros d’indemnités de formation. Le journaliste pour RMC Sport Loïc Tanzi, l’a interrogé sur sa situation actuelle, et le jeune joueur est encore remonté contre les dirigeants parisiens.

Sa situation :

Je suis sans club depuis un an après avoir fait toute ma formation à Sochaux. Je m’entraîne depuis septembre avec Senlis (N3), mon ancien club. Et j’attends de retrouver une équipe.
Pourquoi je suis sans club ? Début juillet 2018, j’ai refusé une proposition de contrat professionnel de Sochaux car j’avais une offre du Paris Saint-Germain. Après avoir accepté de rejoindre Paris, mon ancien agent s’est mis à débuter les négociations avec les deux clubs. Au bout de deux semaines sans nouvelles du PSG, j’ai commencé à m’inquiéter. Sochaux m’a fait une deuxième proposition entre temps, avec une obligation de répondre en deux semaines. Puis Maxwell m’a appelé pour me rassurer et me dire que Paris allait payer mes indemnités de formation. Dans ma tête, j’étais un joueur du PSG. (…)
Paris a finalement expliqué à mon ancien agent qu’ils ne souhaitaient pas payer les indemnités de formation. Ils ont proposé à Sochaux de me récupérer libre avec un pourcentage à la revente. Ce que Sochaux a refusé.
Le club avait trop besoin d’argent. La proposition de contrat professionnel de Sochaux n’était plus valable. Je n’avais donc plus rien.

Une rancoeur envers le PSG ?

Oui, ce n’est pas correct. Je comprends que Sochaux n’ait pas voulu me reprendre. C’était logique. Mais que le PSG n’ait pas pu payer 300.000 euros… (silence) Non je ne comprends pas. Quand Maxwell m’a appelé pour me dire de ne pas m’inquiéter, c’est que logiquement il n’y a aucune raison que ça ne se fasse pas. Je trouve ça petit de la part du PSG.
Si j’ai eu des explications ? Jamais. Plus personne n’a jamais répondu à mes appels. Si tu fais la promesse à un joueur de 18 ans, tu dois la tenir. Ils avaient même prévenu les entraîneurs de mon arrivée. C’est facile de le dire maintenant, mais j’ai fait un mauvais choix en acceptant la proposition du PSG. Il fallait que je reste à Sochaux.

Sans club depuis un an :

J’ai fait des essais à Fulham et Valence. Mais le problème, ce sont toujours les indemnités de formation.  Sur le plan sportif, il n’y a aucun problème. Aujourd’hui, Sochaux ne lâche pas et personne n’est prêt à payer. Mais je ne désespère pas. Je travaille physiquement et je sais que ça va se décanter.

À propos Jonathan Bensadoun