Ney

Le Fisc espagnol devient un acteur majeur pour empêcher un retour de Neymar au Barça

Le Fisc espagnol estime que Neymar Jr lui doit 35M€ (voir ici) et entend les récupérer en piochant… au FC Barcelone. Ainsi, les 26M€ des 40 millions d’euros dus – en tant que prime à la signature de sa dernière prolongation de contrat – que le Barça n’a pas versé au joueur brésilien, et pour lesquels il y a plainte en justice, seraient saisis par le Fisc. Une somme que le club azulgrana n’a pas versée et n’entend pas verser si Neymar revient. Tirer un trait sur cette affaire étant une condition donnée par le Barça pour un retour de Neymar… Or le Trésor espagnol pourrait passer par là. Selon des sources sûres du quotidien généraliste El Mundo, le clan Neymar sait que lesdits fonds seront confisqués. Le Trésor a prévenu que, dans le cas où la justice donnait raison au joueur dans l’affaire qui l’oppose au Barça (soit 30M€ avec les intérêts), l’argent sera automatiquement versé à l’État espagnol.

La décision du Trésor complique donc encore plus le retour de Neymar au FC Barcelone. Les dirigeants azulgrana lui ont demandé comme condition sine qua non qu’il ôte sa plainte pour le non versement de l’intégralité de cette prime (26 sur 40M€). La décision du Trésor affecte non seulement le recouvrement de la deuxième partie de la prime de renouvellement du joueur, mais pourrait également affecter le salaire qu’il percevrait au Barça s’il retourne en Espagne. Et si la Justice ne donnait pas raison à Neymar, le Trésor saisirait n’importe quel émolument du joueur de football en Espagne jusqu’à la liquidation de sa dette. Soit 35 millions d’euros. Un montant considérable qui pourrait pénaliser le Barça, Neymar ou les deux. Et refroidir l’idée d’un transfert.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée