psg 20 juillet 2019

Revue de presse PSG : Gueye, Atal, Nuremberg, Diallo, Neymar

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 20 juillet 2019 dans la presse hexagonale.

L’Equipe

Le PSG “aimerait boucler l’arrivée de Gueye d’ici à lundi, rapporte L’Equipe. Les contours d’un contrat de 5 ans ont été élaborés. Il reste à trouver un accord avec Everton, où il est lié jusqu’en juin 2022. Il prendra trois semaines de vacances après la CAN. « Ce n’est pas encore fait », souffle un proche du dossier. […] Les deux clubs pourraient s’entendre autour de 40M€. De toute façon, Everton souhaite aussi que ce transfert se règle vite. […] D’autres joueurs pourraient encore arriver. Cela dépendra un peu de l’avenir de Trapp et de celui de Kurzawa, notamment. Mais cela dépendra surtout de celui de Neymar.”

Le PSG joue en amical aujourd’hui (18h30) à Nuremberg (Bundesliga 2). On verra sur le terrain la dernière recrue, le défenseur central Abdou Diallo, mais pas Neymar. “Côté infirmerie, seul Rimane est légèrement touché, souligne le quotidien sportif. Les Parisiens quitteront la capitale dans la matinée afin d’arriver pour déjeuner à leur hôtel.” Le retour est prévu après la rencontre. “Neymar ne devrait pas, sauf surprise, effectuer le déplacement ce samedi, commente Le Parisien. En revanche, il devrait bien s’envoler mardi pour la Chine dans le cadre de la tournée asiatique.”

Le Parisien

Si le PSG est à la recherche d’un numéro 6, et dans ce dossier Idrissa Gueye tient la corde, explique Le Parisien, “il se penche sur le côté droit de la défense. Car Meunier (sous contrat jusqu’en 2020, ndlr) ne fait pas l’unanimité au sein du staff technique. Une prolongation a d’abord été évoquée mi-juin. Mais cela n’a débouché, à ce jour, sur aucune proposition concrète. […] Dagba peut incarner l’avenir à moyen terme mais a encore besoin de mûrir. […] Lala a été observé à plusieurs reprises, Atal est sur la short-list. Mais son retour à la compétition (il s’est fracturé la clavicule pendant la CAN, ndlr) n’est envisagé que pour le mois d’octobre. Tuchel, en tout cas, est convaincu. Sur ce dossier, deux types d’obstacles. La concurrence de « plusieurs grands clubs européens ». Et le changement de propriétaire en cours à Nice. « Atal n’est pas à vendre… sauf offre exceptionnelle bien sûr », dit-on à l’OGCN. Paris aura-t-il envie de casser sa tirelire ? Cela dépend de l’issue du dossier Neymar. Au rayon des possibles arrivées, la piste menant à Nelson Semedo (Barça) est pour l’instant assez virtuelle.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée