psg 18 juillet 2019

Revue de presse PSG : Thiago Motta, Leonardo-Neymar, Nkunku

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 18 juillet 2019 dans la presse hexagonale.

Le Parisien

Le feuilleton Neymar se poursuit dans aujourd’hui dans Le Parisien. Le quotidien revient sur le premier appel (“très direct”) de Leonardo en tant que directeur sportif au n°10 : “Il est question de ses envies de départ. Selon l’entourage de Neymar, le malaise serait lié à un sujet contractuel sans être pour autant une histoire d’argent. L’explication ? Après avoir mis sur les rails une prolongation de contrat entre mars et avril, le PSG aurait tellement temporisé que Neymar aurait fini par considérer l’attentisme comme une marque de défiance. Mais lors de son premier contact téléphonique avec Neymar, Leonardo ne cherche surtout pas à recoller les morceaux. Il explique que la porte de sortie est grande ouverte, à condition que le PSG ne soit pas perdant sur le plan économique. Le fruit d’une réflexion radicale menée par Leonardo avec l’accord du Qatar. […] Il en remet une couche en début de semaine, sur le thème de la discipline et sans laisser beaucoup de place à l’affectif. Reste désormais à finaliser le plan de départ au Barça, un club ennemi avec lequel un terrain d’entente est en train de se dessiner. […] Le PSG s’agace du manque de constance du Barça et du fait qu’aucune offre ferme n’ait été formulée. Cette situation n’alarme pas l’entourage de Neymar, qui se montre assez optimiste sur la réalisation d’une opération gagnant-gagnant dans un horizon de deux à trois semaines.”

L’Equipe

Dans L’Equipe on trouve un long entretien avec Thiago Motta, actuellement en vacances. “Je vais me mettre en condition pour, pourquoi pas, faire mon retour un jour sur le banc de touche du PSG. Quand ? Je n’ai pas de date. Mon envie, aujourd’hui, c’est de faire douter Nasser pour qu’il me voie comme un candidat pour entraîner l’équipe première (sourire). Le PSG, c’est ma maison, explique l’ancien coach de U19. La relation avec Nasser a toujours été claire. Quand on se rencontre, on se dit toujours la vérité. Parfois on est d’accord, parfois non. Cela veut dire que notre relation est vraie. Aujourd’hui, elle est un peu nuageuse (sourire), mais je suis certain que le soleil va revenir entre nous. […] Les meilleurs que j’ai dirigés ? Kapo. Il m’a impressionné du premier au dernier jour en étant toujours très impliqué et à l’écoute. Il a su aussi s’adapter à différents postes. Kalimuendo et Yapo aussi. […] J’aurais pu rester mais j’ai demandé certaines choses, comme sur la constitution de mon effectif ou donner une place plus importante à l’équipe U19. Mais je n’ai jamais eu de réponse d’Henrique. Après, le choix qui a été fait de supprimer la réserve (sourire), je ne suis pas tout à fait d’accord… Et puis, j’ai été convoqué à un entretien pour une sanction, là, je me suis dit que rien ne changerait. […] Après, je tiens à remercier les gens du centre de formation, mon staff et les autres éducateurs. […] Si j’ai fait remonter tous ces dysfonctionnements au président ? Non, il a d’autres choses à faire. […] Leo, je dois le remercier car il a été sincère avec moi. Il m’a demandé si je ne voulais plus entraîner les jeunes. Je lui ai confirmé mon choix et, là, il m’a dit : “Thiago je ne peux rien te promettre au club aujourd’hui.” Il a été honnête et sincère. Je ne pouvais pas rester au PSG sans avoir des responsabilités. […] Ma relation avec Tuchel ? On n’a jamais parlé. Après, je sais qu’il s’est plaint de mon interview à la Gazzetta dello Sport. Il n’a pas aimé que je puisse dire que j’aimerais entraîner un jour le club. Je l’ai su et j’ai trouvé cela un peu bizarre car, s’il voulait en parler, il savait où me trouver. Et je n’ai pas dit cela contre lui.

Au sujet du terrain et de l’équipe première, Thiago Motta valide l’idée d’un recrutement d’Ivan Rakitic au milieu de terrain. “C’est un énorme joueur, vraiment. Il est intelligent, avec beaucoup de qualités, une expérience totale et est habitué à jouer des grands matches. Si le PSG le prend, il est opérationnel tout de suite, tu n’as pas besoin d’attendre qu’il s’adapte.” L’ancienne sentinelle donne également son sentiment sur le dossier Neymar : “Si on veut rester ensemble, il faut se parler pour savoir ce qui ne va pas. Si Neymar reste dans cet état d’esprit ce n’est bon pour personne. Mais ce n’est pas parce que ça ne marche pas aujourd’hui qu’à l’avenir ça ne peut pas le faire. Il faut discuter. Il est intelligent et pas capricieux. Et, s’il a confiance en toi, il va te donner 200 %.

Christopher Nkunku au RB Leipzig, “c’est fait”, rapporte L’Equipe. Le milieu de terrain parisien (21 ans) “a passé sa visite médicale hier et signera aujourd’hui un contrat de cinq ans. En début de semaine, les deux clubs avaient finalisé un accord de mutation de 13 M€ plus 2 M€ de bonus, ainsi qu’un pourcentage à la revente.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée