Rothen : “Ce qui me plaît, c’est que le PSG n’est pas obligé de vendre pour pouvoir acheter”

Hier, le Parisien expliquait que le PSG aurait une enveloppe comprise entre 150 et 200 millions d’euros, hors vente, pour son mercato estival. Sur RMC, Jérôme Rothen a évoqué cette enveloppe pour les Rouge et Bleu.

Ce qui me plaît, c’est que le PSG n’est pas obligé de vendre pour pouvoir acheter. Actuellement le recrutement est intelligent, ils ont travaillé dessus, à l’instar d’Ander Herrera. […] Ce qui serait problématique, c’est qu’avec cette enveloppe, et de garder l’effectif actuel. […] Il y a des joueurs qui ont un statut particulier et qui sont clairement dans le dur au PSG, et ceux-là, il faut qu’ils partent. Je vais donner un exemple, Kurzawa. Kurzawa, il faut trouver une solution. Ce joueur-là doit avoir plus de temps de jeu ailleurs, comme d’autres.

À propos Guillaume De Freitas