Aulas : “Il faut un équilibre compétitif qui permette à des clubs comme le PSG d’avoir de la concurrence en France”

Comme chaque année, l’Olympique Lyonnais sera l’un des seuls clubs de Ligue 1 qui aura pour ambition de venir concurrencer l’hégémonie parisienne en Ligue 1. Pour cette saison 2019-2020, les Lyonnais ont décidé faire confiance au duo Sylvinho – Juninho pour diriger l’équipe des Gones. De son côté, le président lyonnais – Jean-Michel Aulas – a réaffirmé son envie de venir concurrencer le club de la capitale dans les années à venir dans une longue interview accordée au Parisien. Le dirigeant français s’est également exprimé sur le dossier Neymar. Extraits choisis.

Lyon peut-il concurrencer le PSG ?

À moyen terme, oui. On a envie de jouer un rôle. On va continuer à investir. L’objectif, c’est de se rapprocher du PSG. Mais la première année sera la plus difficile. Il faut être patient. C’est un projet de 3 à 5 ans. Avant, c’est illusoire. L’échéance de 2022, compte tenu de l’écart de budget entre les deux clubs, doit être raisonnable.”

Une frustration de toujours viser la 2ème place ?

“Justement, on a tout changé pour essayer de ne plus avoir cette frustration immense. Et puis le PSG, à un moment donné, aura l’obligation de rentrer dans un certain nombre de normes européennes et françaises, ça laissera un peu d’espace aux autres clubs. Je me suis beaucoup investi dans les instances européennes et françaises pour faire en sorte que ce ne soit pas que le problème de Lyon mais le problème de Barcelone, de Madrid, de Manchester, de Lille, de Marseille… de tous les clubs qui veulent concurrencer le PSG. Ça doit être une partie à jouer avec tous ceux qui n’ont pas un modèle d’État sur le plan du financement.”

Son avis sur le dossier Neymar

C’est gênant pour la Ligue 1 si un moment donné les appels d’offres de droits TV se sont faits avec une visibilité qui intégrait Neymar (…) Je pense que le PSG doit faire ce qu’il faut pour le garder. Mais en tant que président de l’OL, je suis mal placé pour juger.”

La Ligue 1, un frein pour le développement du PSG ?

Il faut un équilibre compétitif qui permette à des clubs comme Paris d’avoir de la concurrence en France. S’il n’y a pas de concurrence, le PSG aura beaucoup de mal à être compétitif sur le plan européen. On en revient toujours au même sujet. La seule solution pour que le PSG devienne champion d’Europe, c’est qu’il y ait un moins grand écart entre le PSG et les autres clubs français…”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée