Bernat réfute l’idée d’une fragilité émotionnelle au sein du vestiaire du PSG

Juan Bernat a donné une interview au JDD ce dimanche. Dans cette dernière, il a réfuté toute faiblesse mentale au sein de l’effectif parisien.

Si les joueurs n’étaient pas prêts (psychologiquement) , ils ne seraient pas au PSG. Moi, par exemple, j’ai été recruté dans un autre club du top européen, donc je suis habitué à ne penser qu’à la victoire. On comprend l’exigence de l’environnement. Pourtant, il est presque impossible qu’une équipe finisse une saison invaincue. Tout ce qu’on peut faire, c’est savoir garder nos nerfs et rester focalisés sur les objectifs à long terme. On ne va pas commencer à vivre avec la peur.

Le latéral gauche a bien évidemment été interrogé sur Neymar, qu’il espère voir rester au PSG.

Un départ de Neymar serait une grande perte. C’est un joueur unique au monde. On a envie qu’il passe cette saison avec nous.

À propos Guillaume De Freitas