prensa

Dossier Neymar : la revue de presse espagnole

Joueur passionné de poker, Neymar doit apprécier, il fait encore un carré en Espagne en étant quatre fois à la une : Marca, AS, Mundo Deportivo et Sport, tous se centrent sur le crack brésilien.

En Catalogne, on détaille la proposition de prêt que va faire le FC Barcelone au PSG pour le numéro 10 brésilien. Dans le Mundo Deportivo, on parle d’un prêt payant avec une simple option d’achat. Oubliée l’histoire de troc de joueurs – surtout avec le départ de Coutinho au Bayern – le Barça mise sur un prêt avec une option d’achat d’environ 150 millions d’euros, sans rien d’obligatoire, soulignons-le. Chacun peut deviner ce que le PSG en pensera…

Toujours dans le Mundo Deportivo, on trouve un sorte d’anecdote (à prouver)… Le 18 février, à Nyon, dans le cadre d’une réunion de l’UEFA, quatre cadors se sont retrouvés – ainsi l’a voulu le protocole – réunis : Josep Maria Bartomeu (Barça), Andrea Agnelli (Juventus), Peter Lawwell, (Celtic) et Nasser al-Khelaifi. Et le président du PSG aurait salué ainsi son homologue catalan : “Bonjour le tricheur.” Ce commentaire, tout le monde l’a entendu. Et il était motivé par le dossier Frenkie de Jong. Ce qui fait douter un peu plus d’un prêt de Neymar au Barça… observe le journaliste Xavier Bosch.

Mundo Deportivo

Du côté du journal Sport, on évoque aussi cette même offre de prêt payant avec une simple option d’achat… sans aucune obligation. Et on anticipe une possible guerre entre le Barça et le Real Madrid, même si dans la capitale espagnole il n’y aurait que le président Florentino Pérez favorable à un recrutement galactique de Neymar.

Dans le quotidien madrilène Marca, il est aussi question de cette réunion des dirigeants du FC Barcelone – avec le président Bartomeu, Javier Bordas, Óscar Grau, Eric Abidal et Ramón Planes – qui a abouti à une “formidable” offre de prêt. Avec pour unique atout la volonté de Neymar de rejoindre Barcelone. Le Real Madrid attend lui de voir l’évolution des choses et si une opportunité peut se présenter en fin de mercato, à savoir un PSG prêt à baisser ses exigences parce que désireux de voir partir le Brésilien.

Philippe Coutinho au Bayern, Ousmane Dembélé blessé, Ivan Rakitic et Semedo réticents… le Barça n’a plus grand chose à proposer au PSG, ironise le journal AS. Si ce n’est le fameux prêt. Pendant ce temps, le Real Madrid maintient le contact avec l’entourage de Neymar. Car le PSG, “pour calmer ses supporters”, entend trouver enfin un accord de transfert… raconte le quotidien qui reprend l’espèce d’information de Globo Esporte (voir ici).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters