CUP

Pourquoi le Stade Rennais ne voulait pas que les ultras du PSG paient 10€ la place

Dimanche dernier, les supporters du Nîmes Olympique ont payé 10€ chacun pour être dans le parcage visiteurs au Parc des Princes. Dimanche prochain, les ultras du PSG auront versé cette même somme pour occuper l’espace dédié. Car il s’agît du nouveau tarif général : 10€ pour donner de la ferveur au stades de Ligue 1. On se souvient toutefois qu’initialement le Stade Rennais avait dit non, les Bretons ne voulaient pas que les Parisiens ne paient que 10€ pour cette affiche, ils demandaient 35€. Cela avant de faire marche arrière le 8 août, sous la pression de l’Association Nationale des Supporters et la condition émise par le PSG : seuls n’auront droit au billet à 10€ au Parc des Princes les clubs de Ligue 1 ayant pratiqué ce tarif à ses supporters.

Pourquoi le Stade Rennais a d’abord refusé les billets visiteurs à 10 €… avant d’accepter ? Ouest-France répond à cette question en la posant à Didier Roudet, directeur général adjoint du club rennais. “Ce tarif uniformisé n’est pas logique, explique le dirigeant. On a bien compris la volonté des supporters, notamment les nôtres qui sont représentés dans l’ANS, de vouloir des stades festifs… et donc du monde dedans. Pouvoir se déplacer sans avoir à payer trop cher, on l’entend, il n’y a pas de problème. Mais on demandait de pouvoir étudier avec chaque club, avant chaque match, la fixation du prix des billets. Il est tout à fait logique qu’un visiteur paye le même prix que le prix le moins cher qu’un supporter rennais. En revanche, qu’il paye moins cher, non. C’est léser nos supporters. Voilà pourquoi on n’a pas suivi la recommandation de la ligue. […] Mais on n’a pas voulu pénaliser nos supporters (le PSG a prévenu qu’il ne respecterait la règle du billet à 10 € qu’avec les clubs qui en faisaient autant), ni mettre à mal l’équité entre les différents clubs.” Le premier prix hors parcage est à 35€ pour le Stade Rennais-PSG.

Dimanche, le parcage parisien pourra atteindre les 1000 personnes. Le Roazhon Park sera proche du guichets fermés. 25 à 26 000 places ont été vendues.

>> Flavien Tait, le milieu de terrain rennais de 26 ans qui a reçu un carton rouge lors du Montpellier-SRFC (0-1) suite à un geste d’humeur à l’encontre de Pedro Mendes, a été suspendu 3 matches ferme par la commission de discipline de la LFP mercredi soir. Sa suspension pour la rencontre face au PSG était de toute manière acquise.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters