Revue de presse PSG : Neymar, Dembélé, latéraux droit, Malcuit, Kurzawa…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 28 août 2019 dans la presse hexagonale.

Dans le Parisien, il est évidemment question de la réunion PSG-Barça d’hier au sujet de Neymar. “Paris et Barcelone ont prévu de ce reparler ce mercredi pour tenter de finaliser le transfert du Brésilien“, indique le quotidien francilien. Mais si le PSG est d’accord pour se séparer de son numéro 10, il a fixé “ses exigences financières au club catalan.” Selon les informations du Parisien,le PSG a d’abord refusé une offre à 150 M€ avec 40 M€ à la signature et le reste l’année prochaine. Puis les deux parties se sont mises d’accord sur 170 M€. Le PSG veut l’argent en une seule fois alors que Barcelone propose 40 M€ et le solde en deux moitiés en 2020 et 2021.” En plus, un ou deux joueurs pourraient entrée dans la transaction, dont Ousmane Dembélé. “Les deux clubs se sont donnés 24 heures pour réfléchir.” “Rien n’est encore fait mais Neymar aurait signifié à Leonardo son refus de porter désormais le maillot parisien“, conclut le Parisien.

Dans l’Equipe, il est aussi question de ce feuilleton et on explique que “cette fois-ci, le Barça y croit dans ce dossier“. Ce dernier pourrait connaître son dénouement dans les prochaines, “d’un sens ou dans l’autre”. Dans le quotidien sportif, les chiffres varient pour l’offre du Barça. “Les dirigeants espagnols ont évoqué la possibilité de payer une première indemnité de 80 M€ cet été, à laquelle viendrait s’ajouter un second versement du même montant à l’été 2020. Leonardo n’a pas du tout été insensible à ce pas en avant.[…] Il a rappelé les desiderata de Doha pour se séparer de sa pépite : rentrer dans ses frais, au minimum (222 M€).” Pour conclure le deal, Barcelone va donc devoir inclure un ou deux joueursquitte à faire baisser le montant en cash.” Ces derniers semblent être Dembélé et Semedo, mais les deux ne souhaitent pas quitter le Barça. “Mardi soir, l’optimisme était de mise dans toutes les parties mais les derniers obstacles à lever pourraient être fatals“, conclut l’Equipe.

Dans l’Equipe, il est aussi question d’Ousmane Dembélé, que le Barça “serait prêt à lâcher.” Même si lui ne veut pas quitter Barcelone, le club n’est plus contre le laisser filer, au contraire de Semedo, jugé intransférable. “En contact régulier avec Ousmane Dembélé, Éric Abidal est chargé de convaincre le joueur et son représentant qu’un transfert au Paris-Saint-Germain pourrait relancer une carrière qui a connu ses premières turbulences en Catalogne.

Même si le dossier Neymar accapare le mercato parisien, le club de la capitale continue de prospérer afin de renforcer son effectif, notamment au poste de latéral droit. “Thomas Tuchel n’est pas un fan inconsidéré de Thomas Meunier. […] . Dans l’esprit des dirigeants parisiens, ce poste, couvert par Thilo Kehrer est un vrai problème. […] Leonardo estime que le jeune Colin Dagba (20 ans) est encore trop vert pour le haut niveau“,indique le quotidien sportif. Le critère pour recruter un latéral, que celui-ci soit un joueur d’expérience. “Le nom du Napolitain Kevin Malcuit (28 ans) est apparu depuis quelques heures, son nom a été proposé il y a quelques jours, une proposition pas repoussée mais qui sera difficile à réaliser au vu des exigences napolitaines“, explique l’Equipe. Le PSG continue à chercher, mais “ne pourra passer à l’action que s’il se sépare de l’un de ses joueurs au poste“. Et un nom revient, celui de Thomas Meunier, en fin de contrat en juin 2020.

En ce qui concerne Layvin Kurzawa, la porte est ouverte en cas de belle offre, mais elle “n’est pas parvenue aujourd’hui.” L’international français veut un contexte compétitif et ne partira pas pour partir.

À propos Guillaume De Freitas

3 plusieurs commentaires

  1. le club de la capitale continue de prospérer afin de renforcer son effectif

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée