psg 11 aout 2019

Revue de presse PSG : Nîmes, Neymar, Leonardo, Mbappé, Donnarumma, Navas, Courtois

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 11 août 2019 dans la presse hexagonale.

Neymar n’a pas été convoqué pour la reprise contre Nîmes ce dimanche, a annoncé Leonardo. Le dirigeant a confirmé aux journalistes la présence de discussions « plus avancées qu’avant ». « Mais le PSG n’est pas encore prêt à donner son accord», a-t-il précisé. Barcelone et le Real Madrid sont les deux destinations évoquées pour le joueur le plus cher de la planète (222M€)”, publie l’AFP.

JDD

“C’est la première fois que le club ouvre la porte à Neymar, rebondit le Journal Du Dimanche. Bien sûr, Leonardo a précisé aussitôt que le PSG n’est « pas encore prêt à donner son accord », une façon de prévenir les clubs intéressés que son transfert sera cher. Très cher. […] S’il se confirme, son transfert sera forcément complexe. Hier, Leonardo et Tuchel ont cependant partagé le souhait que ce cas stratégique mais pesant soit réglé “le plus vite possible.”

L’Equipe

“Il est encore trop tôt pour être définitif, surtout vu la complexité d’un tel dossier, mais la décision annoncée hier par Leonardo constitue un pas supplémentaire vers un départ de Neymar, constate L’Equipe. Si le dossier patine du côté du Barça, qui reste la priorité absolue de Neymar mais n’a pas les liquidités exigées par le PSG, le Real Madrid est entré dans la danse ces derniers jours. […] Le président Florentino Pérez entretient d’excellentes relations avec Nasser al-Khelaïfi et il sait pertinemment que celui-ci serait ravi de ne pas faire affaire avec le Barça. Il dispose de liquidités importantes, serait prêt à offrir au joueur des revenus assez proches des 37M€ qu’il touche à Paris et il possède plusieurs joueurs qu’il pourrait inclure dans l’opération, tels que Gareth Bale, James Rodriguez, Isco ou encore un gardien. Échafauder un montage qui satisfasse toutes les parties : c’est l’objet des intenses tractations qui se poursuivent en coulisses ces dernières heures.

L’Equipe

Si Alphonse Areola débute la saison comme gardien n°1 du PSG, le club travaille au recrutement d’un portier de premier plan, assure le journal sportif : “Les contacts avec Donnarumma (20 ans, AC Milan, 2021) ne sont pas nouveaux mais l’intérêt est intact. Seule réserve, sa relative inexpérience au plus haut niveau ne fait pas l’unanimité au PSG. Leonardo a également effectué une prise de renseignements au sujet des gardiens du Real, Navas (32 ans, 2020) et Courtois (27 ans, 2024). Et c’est Navas qui parait beaucoup plus accessible. Sa mentalité, irréprochable, cadre parfaitement avec le type de profil apprécié par Leonardo. Ces discussions sont à prendre d’autant plus au sérieux qu’elles pourraient s’inscrire dans un éventuel montage pour transférer Neymar.

Le Parisien

“Le PSG a décidé de  geler  la situation sportive de Neymar en attendant la “suite des discussions ” pour son départ, selon les mots de Leonardo, écrit Le Parisien. On ne peut s’empêcher de penser que si sa situation ne se décante pas jusque-là, l’homme aux 222M€ ne devrait pas jouer lors des quatre premières journées. Il sera alors temps, après le 2 septembre et la clôture du mercato en L1, de refaire un point si Ney est toujours parisien. […] Le feuilleton de l’été côté PSG devrait encore s’étirer. Mais, Leonardo table plutôt sur des jours que des semaines. Car le PSG doit pouvoir se retourner. En cas de départ effectif, il sera alors temps d’évoquer les successeurs potentiels comme Dybala.

“Le feuilleton Neymar ne doit pas éclipser l’enjeu sportif de la saison : la nouvelle dimension que prend et/ou qu’on lui donne, concernant Mbappé. Il veut tout casser. Il est dans des dispositions d’esprit très ambitieuses et entraînantes, avec l’idée d’emmener son PSG plus loin, plus haut, plus fort, lit-on également. Tuchel a profité de son passage devant les médias pour avertir Areola et ce n’est pas forcément rassurant, alors qu’une partie de l’environnement doute de ses capacités à tenir son rang toute la saison au poste de no1 à Paris.”

Le Midi Libre

“À part le nouveau maillot extérieur de NO qui fait penser à celui du PSG, et le président croco Rani Assaf qui est un supporter parisien, on ne voit pas grand-chose en commun entre les deux clubs. Et surtout pas les budgets : 637 M€ contre 27 M€, c’est le grand écart, c’est 24 fois plus, souligne le Midi Libre. Est-ce un avantage de jouer Paris si tôt ? Non, “c’est une ânerie car l’année dernière, ils ont gagné leurs 14 premiers matches”, balaie coach Blaquart. “On sait qu’ils vont avoir la possession, à 70, 75, 80 % du temps. Il faut qu’on soit prêts à accepter ça.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters