psg 19 août 2019

Revue de presse PSG : Rennes, notes, Neymar, Nsoki

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 19 août 2019 dans la presse hexagonale.

“La saison dernière, il avait fallu attendre le 4 février pour voir le PSG battu en Ligue 1 (à Lyon, 2-1). Cette fois, les hommes de Tuchel ont chuté dès la deuxième journée, constate l’AFP. Le Stade Rennais ne réussit décidément pas du tout aux Parisiens. Hier, le scénario était moins épique, mais la victoire face à la terreur du championnat depuis le rachat par l’État du Qatar n’en reste pas moins savoureuse. Le club parisien, empêtré dans l’affaire Neymar, se serait bien passé d’une défaite embarrassante aussi tôt dans la saison…”

“Rennes a refait le coup ! Après l’exploit en finale de la Coupe de France face au PSG la saison dernière, le Stade Rennais s’est de nouveau imposé face au champion de France, se félicite Le Télégramme. Menés au score suite à un but de Cavani, les Bretilliens ont égalisé par Mbaye Niang avant de prendre l’avantage par Del Castillo en début de seconde période. La deuxième victoire en deux matchs pour la formation de Julien Stephan.”

“Le PSG au tapis ! lance Le Figaro. S’ils avaient eu raison de Rennes en Chine, lors du Trophée des champions, les joueurs de Tuchel se sont inclinés au Roazhon Park . «C’était un match difficile, reconnait Thiago Silva, sur Canal+. On a bien débuté, on a ouvert le score. Et après, on s’est un peu relâché, je ne sais pas pourquoi on a perdu notre concentration. Aujourd’hui, ce n’était pas le vrai PSG.» Le capitaine parisien ne voulait toutefois pas mettre cette contre-performance sur le compte des doutes qui planent au-dessus du cas Neymar, toujours annoncé partant et absent à Rennes.”

L’Equipe

Le PSG “dépassé dans l’envie, s’est enfoncé un peu plus dans une période d’incertitudes, juge L’Equipe. Le déficit physique évident de certains joueurs ne peut tout expliquer. Ce PSG-là, déjà trop dépendant offensivement des prises d’initiatives de Mbappé et de Di Maria et souvent en déséquilibre face à Nîmes, est en chantier. Le schéma aligné n’est jamais apparu équilibré. L’erreur majeur de Tuchel fut de ne pas recomposer son animation en seconde période. Le plus inquiétant, au-delà du déficit évident de caractère (constat posé depuis des années) et d’un manque d’intensité dans le pressing, est sans doute à situer dans les carences dans la créativité offensive. […] Vu la volonté inébranlable de Neymar à quitter la capitale, il va falloir trouver des alternatives efficaces. Et vite. Dans un mois tout juste, Paris va lancer sa campagne de Ligue des champions. Tuchel n’aura pas le droit à l’erreur. Ce matin, l’entraîneur parisien le sait un peu plus…”

“Le quotidien de Leonardo est particulièrement dense ces derniers jours, lit-on également. Il est rythmé par les appels incessants en lien avec le sinueux dossier Neymar. Mais un autre joueur nourrit également ses journées : Stanley Nsoki (20 ans, 2021). […] Il est au cœur du marché français. Nice a formulé une offre de prêt avec option d’achat. Rennes a pris la température. Olivier Létang s’interroge sur l’opportunité de se lancer activement dans un dossier où les interlocuteurs ont du mal à être définis. Mais Nsoki répond aux besoins du Stade Rennais. Le Gym part avec une longueur d’avance. Dans l’entourage familial du joueur, on souhaiterait être fixé rapidement. Dans l’idéal, avant demain. D’ici là, des intérêts étrangers (allemands ou italiens) pourraient se faire connaître.”

Les notes de L’Equipe : Areola (3), Meunier (3), Thiago Silva (3), Marquinhos (3), Diallo (4), Bernat (3), Verratti (4), Draxler (2), Di Maria (3), Cavani (5), Mbappé (3)

Les notes du Parisien : Areola (3), Meunier (3), Thiago Silva (3), Marquinhos (3), Diallo (4), Bernat (4), Verratti (3), Draxler (2), Di Maria (3), Cavani (4), Mbappé (4)

Le Parisien

“Hors de forme et peu combatif, le PSG inquiète déjà. Et pendant ce temps-là, Neymar ne joue toujours pas… écrit Le Parisien. A grands renforts d’éléments de langage, le PSG a voulu nous raconter qu’il avait compris, que la nouvelle saison serait celle de l’état d’esprit, de la combativité. On ne voit rien. Ni en Chine, ni contre Nîmes, ni à Rennes. C’est toujours une équipe qui s’en remet plus à son talent qu’à une âme collective et qui s’en sort parfois sur les fautes de pauvres adversaires. […] L’OL va finir par faire sérieux là où Paris fait peur et pas dans le bon sens. […] Il faut le dire, le redire et le marteler : Paris ne sera pas plus fort sans Neymar. Il manque du liant dans cette équipe, un joueur qui voit l’espace que les autres occultent, qui sent l’insondable. […] En tribunes, Leonardo était consterné. Il n’est pas revenu pour voir ça. […] Le revers à Rennes pourrait pousser le PSG à accélérer sa volonté de se renforcer. Dybala, un gardien et un arrière droit sont dans les tuyaux. Paris cherche un n°1. Deux gardiens sont ciblés : Navas et Donnarumma.

“Il faut régler le cas Neymar, claironne le quotidien francilien. Initialement les décideurs du club souhaitaient mettre fin à la série Ney avant le 8 août et le début de la saison officielle. Nous sommes le 19 août, et rien n’a avancé. Le PSG a déjà perdu un match et on murmure en Espagne que Barcelone pourrait revenir à la charge cette semaine avec une demande de… prêt avec achat différé. Pas vraiment de quoi emporter le morceau. La seule certitude que l’on ait à ce jour, c’est que si Neymar s’en va, il sera remplacé.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée