PSG 4 août 2019

Revue de presse PSG : Trophée des champions, Mbappé, Sarabia, Neymar, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 4 août 2019 dans la presse hexagonale.

“Le PSG a démarré dans les temps, résume l’AFP. Le champion de France a souffert pour battre de solides Bretons. Il a résisté à l’ouverture du score par Hunou, au terrain difficile et à l’humidité. Les fans asiatiques auront en mémoire les dribbles et le but de Mbappé, qu’un “oohh” a accompagné à chaque prise de balle, et le coup franc victorieux de di Maria, dans cette soirée qui n’a pas été la plus belle du foot français, dans un stade aux deux tiers vides. […] En plus d’apporter un 40e titre au club, ce succès efface l’humiliation de la finale de la Coupe de France perdue. Tuchel, critiqué pour avoir raté le quadruplé national la saison passée, doit également souffler. Paris débutera ainsi la L1 au grand complet, en attendant le retour proche de Kimpembe. Il a vu que Mbappé avait des jambes, et qu’il n’avait rien perdu de son sens du but. Il a aussi constaté l’apport de Sarabia. Prometteur. Ces bonnes nouvelles cacheront la fragilité de la charnière centrale formée par Kehrer et Diallo. Des tribunes, Neymar a dû voir que le PSG avait aussi du mal à se montrer dangereux sans lui. Sa création et ses aptitudes à changer le rythme ont manqué. Il sera très attendu dimanche prochain au Parc des princes.”

JDD

“Les mots d’amour sont trop précieux pour ne pas citer in extenso ceux de Tuchel adressés à Sarabia. “Pff, il a été vraiment impressionnant. Il court, court et ne s’arrête pas, c’est top. Il donne à notre jeu beaucoup d’intensité. Et sans ballon, il est extraordinaire”. Pour moins de 20M€, c’est effectivement un rapport qualité-prix inespéré, écrit le JDD. Ander Herrera, lui, a quitté le stade (légèrement touché au pied gauche, ndlr) avec le trophée dans les bras. En taulier. Face à Rennes, Herrera a débuté à la droite de Verratti dans un milieu à trois. D’insuffisante, la concurrence dans ce secteur devient pléthorique, avec Idrissa Gueye attendu d’ici dix jours, mais aussi Leandro Paredes.”

Le Parisien

“Avec le PSG, il faut toujours rester mesuré, rappelle Le Parisien. Cette année, la victoire a été plus poussive, même si Tuchel la considère “méritée”. Le champagne est resté au frais et Paris rentre avec la conscience d’avoir encore des choses à améliorer. […] Mbappé est le grand gagnant de la tournée chinoise. Sur tous les plans, sportifs et de l’image. Hier, il a encore été le meilleur de son équipe. Marquinhos est également l’un des hommes de ce Trophée des champions. Enfin, Di Maria a donné raison à Tuchel en inscrivant le but de la victoire. Touché musculairement le matin, l’Argentin a pris un risque dans cette rencontre. Payant. […] C’est le point négatif, la défense bafouille. La charnière formée par Diallo, une recrue encore en phase d’adaptation, et Kehrer est encore loin du niveau exigé à Paris. Pour Meunier aussi la rencontre d’hier a semblé longue.”

“Plus les jours passent, plus le départ de Neymar devient incertain. Tuchel pourrait faire appel à lui pour le premier match de L1, lit-on également. A moins que son transfert ne se débloque dans les huit jours à venir – ça n’en prend pas le chemin pour l’instant -, Neymar pourrait une nouvelle fois poser ses pieds sur la pelouse du Parc des Princes. Il faudra alors guetter la réaction du public. Mais le Brésilien n’en a pas encore terminé avec le PSG.”

Les notes du Parisien : Areola (5) , Meunier (3), Kehrer (4), Diallo (3,5), Bernat (5), Herrera (5), Marquinhos (7), Verratti (6), Sarabia (7), Cavani (4,5), Mbappé (7).

Les notes de L’Equipe : Areola (5) , Meunier (4), Kehrer (5), Diallo (6), Bernat (5), Herrera (5), Marquinhos (7), Verratti (5), Sarabia (6), Cavani (5), Mbappé (6).

L’Equipe

“Cette fois, il n’y eut pas d’effusion exagérée de joie, d’affusion de champagne, ni d’intrusion de vainqueurs dans la salle de presse : Tuchel n’a pas été contraint de chanter, comme la saison passée, et il s’est contenté de dire sa satisfaction, commente L’Equipe. La maîtrise a été parisienne. Mais le PSG n’a pas été hyper tranchant dans les vingt derniers mètres. […] Et ils ont quelques maux défensifs à soigner d’ici à septembre.”

“Premier match officiel et premier but : Mbappé est reparti sur le même rythme que la fin de saison dernière, observe le quotidien sportif. Sa réussite précoce pour ce nouvel exercice (il a aussi inscrit trois buts pendant la préparation) ne manquera pas d’alimenter les débats sur son positionnement et sur le schéma tactique que privilégiera Tuchel. En attendant, Mbappé a savouré et voulu associer Neymar à la fête. Descendu des tribunes pour féliciter ses partenaires, il s’est posté un peu à l’écart au moment où ceux-ci posaient avec le trophée devant le podium. Verratti d’abord, puis Mbappé ont alors enlacé le « Ney » pour qu’il reste sur la photo. Avant, tout sourire, de le chambrer en le poussant en dehors du cadre.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters