Son départ de la Liga, le PSG, Tuchel…Sarabia se confie à Marca

Pablo Sarabia a rejoint le PSG cet été contre 18 millions d’euros. L’Espagnol (27 ans) a déjà montré de bonnes choses sur le terrain. Il a donné une interview à Marca et évoqué son choix de quitter la Liga , et celui de rejoindre le PSG.

Le choix PSG

C’est l’une des cinq meilleures équipes du monde. La décision n’a pas été très difficile à prendre, même si j’étais heureux à Séville. J’avais tout et je sentais l’affection de tout le monde, mais j’ai réfléchi et décidé que je devais faire un pas et quoi de mieux que le PSG. Il y avait d’autres pistes, mais quand un club comme le PSG vient vous chercher, vous oubliez le reste.”

Quitter la Liga

J’ai joué huit saisons en Espagne et j’étais très adapté à son football. C’est un nouveau défi et je suis allé au PSG à cause de la structure et de l’équipe qu’il est.

Le PSG

Une équipe très bien structurée avec une qualité impressionnante chez ses joueursC’est aussi un club familial qui vous donne beaucoup d’amour. C’est quelque chose, que nous les nouveaux, on apprécie. […] La philosophie est claire, les dirigeants veulent faire une équipe à tout prix et nous, en ce qui nous concerne, nous (questionné sur Herrera)sommes venus pour contribuer, pour être plus que jamais une équipe et pour être ensemble, ce qui vous donne le plus de valeur pour pouvoir gagner et remporter des titres. “

Thomas Tuchel

Depuis le premier jour, il m’a dit d’être décisif, tout comme la saison dernière et les précédentes. Il aime aussi ma polyvalence et le fait que quand je joue, je mets toujours de l’intensité. Une des idées que nous avons est d’essayer de toujours être dans le camp adverse.”

Le dossier Neymar

Nous, nous concentrons sur nous, c’est plus lui qui est le plus concerné par ce dossier. Nous ne nous occupons pas de ça, c’est entre le club et Neymar. Nous, on continue de travailler et de se préparer pour les matches et cette saison. Je pense que cela ne nous affecte pas. Nous sommes suffisamment matures pour nous concentrer et faire notre travail.

À propos Guillaume De Freitas