prensa

Vu de Catalogne, Neymar optimiste et décisif, Icardi cible du PSG

C’est du côté de la Catalogne que le dossier Neymar occupe le plus de place en ce 15 août. Avec le joueur lui-même en tant que pièce centrale.

Ainsi Sport évoque l’optimisme retrouvé de Neymar Jr après la réunion parisienne entre Leonardo, Abidal et Bordas à l’hôtel Saint-James. Car le Brésilien souhaitait du concret de la part du FC Barcelone alors que le Real Madrid devenait un peu plus une alternative. Neymar a vu les deux clubs se parler, il pense depuis qu’un accord se profile entre Paris et Barcelone. Et il compte mettre la pression pour qu’il soit trouvé dans les prochains jours. Un timing qui conviendrait au PSG, qui aura besoin d’un délai pour se retourner et recruter avant le 2 septembre, date de clôture du mercato en France. Toujours selon Sport, c’est plutôt vers Mauro Icardi (26 ans / Inter) que vers Paulo Dybala (25 ans / Juventus) que le PSG compte se tourner pour combler un des quatre postes prioritaires pour le club francilien. Selon le média catalan, Paris veut se renforcer avec un gardien de but, un milieu de terrain, un profil plus offensif et un attaquant, qui serait donc Icardi.

Sport

Du côté du Mundo Deportivo on insiste sur le rôle à jouer par Neymar pour forcer l’accord entre les deux clubs. A savoir, mettre définitivement hors-jeu le Real Madrid afin qu’il n’y ait plus qu’une seule issue, celle menant au Barça. En effet, les positions sont encore très éloignées entre le Paris SG et le club catalan. Ce dernier continue de proposer un échange de joueurs et le PSG veut Coutinho, Semedo et de l’argent“Impossible de parvenir à un accord tant que Neymar restera silencieux”, commente le journal sportif.

Quoi qu’il en soit le dossier Neymar ne vivra pas à Liverpool d’avancée d’ici demain en marge de la réunion du Comex de l’ECA. Le Real Madrid ne sera pas représenté par son président, mais par Pedro López Jiménez, qui n’a rien à voir avec les affaires de mercato. Les Azulgrana envoient eux un avocat : Wouter Lambrecht. Nasser al-Khelaifi n’aura donc en Angleterre aucun interlocuteur digne de ce nom pour évoquer le cas Neymar, les présidents de la Liga étant occupés par la reprise du championnat.

Mundo Deportivo

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée