François Rodrigues

François Rodrigues : “Il reste des zones d’ombres à éclaircir avec les jeunes du PSG”

Depuis plusieurs mercatos, le Paris Saint-Germain vend les meilleurs éléments de son centre de formation pour renflouer ses caisses. Le club de la capitale ne peut pas garantir à ces jeunes joueurs un temps de jeu à la hauteur de leurs espérances alors ils s’en vont montrer leur talent ailleurs. Ancien formateur chez les Rouge et Bleu, François Rodrigues est revenu sur cet exode massif.

Le constat est simple, lorsque les joueurs arrivent à un certain niveau, ils n’y arrivent pas ou peut-être que les dirigeants du PSG ont des explications un peu plus importantes. En tous cas, quand on voit les potentiels qui émergent aujourd’hui et qui alimentent les clubs européens aujourd’hui, c’est dommage que Paris ne puisse pas forcément en profiter. Est-ce que les joueurs sont trop impatients ? Est-ce qu’on ne leur donne pas l’opportunité ? Tout cela reste des zones d’ombres à éclaircir, raconte l’ancien du PSG dans l’émission Breaking Foot sur RMC. Quand je suis arrivé au club, Kingsley Coman faisait déjà polémique à l’époque. Comme la plupart de ses camarades, il souhaitait avoir beaucoup de temps de jeu. Il considérait que ça faisait déjà deux ans qu’il jouait avec la réserve, il était un élément essentiel de cette Youth League et il considérait que son temps de jeu devait être supérieur à ce qu’il pouvait avoir. Bien lui a pris aujourd’hui, on connait la suite. À l’époque, il avait aussi besoin de s‘émanciper et de sortir de ce contexte parisien qui est lourd pour ces jeunes, il ne faut pas l’oublier. La concurrence est terrible. Lorsqu’ils ont 17, 18, 19 ans, la concurrence est doublée voire triplée.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée