PSG 21 septembre 2019

Revue de presse PSG : Leonardo, Marquinhos, Mbappé, Cavani

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 21 septembre 2019.

Le Parisien
Le Parisien

Le Parisien s’intéresse à Marquinhos, devenu incarnation du PSG ou modèle en tant que joueur et en tant qu’homme. “C’est son visage rageur que les ultras ont choisi d’afficher dans un tifo géant le jour où Paris a étrenné son nouveau maillot, souligne le journal. Marquinhos est davantage qu’un cadre. Il en est un symbole, celui qui incarne à la fois des valeurs de performance, d’engagement, d’humilité et de respect du maillot. Une valeur sûre. Un porte-parole loyal. Sa polyvalence ne lui a jamais fait perdre son efficacité en défense centrale, son poste de prédilection qu’il n’a pourtant jamais eu l’audace de réclamer à haute voix. Une image de gendre idéal qu’il entretient sur les réseaux sociaux. Le tout en claironnant son attachement à la Ville Lumière. “Paris, c’est ma vie, ma maison, glisse-t-il, en décembre 2018. C’est une ville qui m’a très bien accueilli et où je me suis fait des copains. C’est là où je veux voir mes enfants grandir.” Sous contrat jusqu’en 2022, Marquinhos est un homme clé.”

Le quotidien francilien s’intéresse aux états de forme avant le choc à Lyon. Draxler, Kehrer (voûte plantaire) et Dagba (cuisse) sont toujours à l’infirmerie. En fait, les interrogations concernent la présence dans le groupe de Mbappé qui a participé hier à l’intégralité de la séance et à l’opposition finale. La décision le concernant doit être prise ce matin. Cavani a ressenti des douleurs post-entraînement. Il est forfait. Le PSG s’envolera en fin de journée pour Lyon.”

A partir de ce même constat, L’Equipe propose cette “équipe probable” : Navas – Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat – Gueye, Marquinhos, Verratti – Di Maria, Mbappé (ou Icardi), Neymar.

L'Equipe du jour
L’Equipe du jour

“Revenu à Paris il y a trois mois, Leonardo a réussi son retour, juge L’Equipe au terme des cent premiers jours du second mandat du directeur sportif. “Les salariés sont sous le charme, lit-on. Il a redonné l’espérance au sortir de trois éliminations – dont deux humiliantes – et d’un dernier exercice chaotique. Sa bonne entente avec al-Khelaïfi et Blanc facilite aussi les choses au quotidien. […] Quels que soient ses interlocuteurs, il répète dans ses discours que « le PSG est au-dessus de tout ». C’est son credo. […] Ce qui séduit aussi chez Leo, c’est sa grande disponibilité. Malgré son emploi du temps surchargé et les nombreux appels reçus, il prend le temps de rappeler ou d’envoyer un message à ceux qui l’ont contacté. Ceux qui ont pu se poser avec lui ont noté sa vitesse de réflexion et son aisance à assimiler les différents sujets. […] Si Tuchel sait qu’il n’a pas trop droit à l’erreur, il entretient une bonne relation avec lui. “Leo a soulagé le coach, pense un salarié. Il n’est plus en première ligne comme la saison dernière où il devait s’exprimer et réagir sur tous les sujets. On le sent plus détendu.” » Plus détendu mais pas moins attendu. […] La direction parisienne a lancé “les PSG talks”, des moments d’échange entre salariés et managers. Le 12 septembre, la guest-star était Leonardo. Le directeur sportif a fait le spectacle, il s’est prêté avec franchise au jeu des questions-réponses. Blanc et al-Khelaïfi ont assisté en partie au show Leo. Le président lui a demandé, pour plaisanter, quels étaient les objectifs de la saison ? Leonardo lui a répondu, en substance, qu’il voulait stabiliser le club. On imagine le plus haut possible.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée