PSG 9 septembre 2019

Revue de presse PSG : Meunier, Ikoné, Trapp, Strasbourg

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 9 septembre 2019 dans la presse hexagonale.

“Après avoir été soumis à un rythme effréné pendant plus d’un mois pour cause de Ligue Europa, les Strasbourgeois se sont aéré la tête durant quelques jours avant d’attaquer un cycle de cinq rencontres très importantes”, explique l’Alsace cinq jours avant la rencontre au Parc des Princes contre le PSG.

Le Parisien

Actuellement en sélection (la Belgique est opposée à l’Ecosse ce soir), le latéral droit Thomas Meunier “s’accrochera jusqu’au bout, assure Le Parisien. Même si Kehrer et Dagba semblent avoir de l’avance sur lui dans l’esprit de son entraîneur. Meunier n’était pas fermé, cet été, à un départ dont les contours ne se sont jamais réellement dessinés. A la fois par manque d’offres crédibles et concrètes, mais aussi par la volonté d’un joueur qui n’a jamais cessé de clamer son envie de poursuivre son aventure dans la capitale où son deuxième fils est né l’an dernier et où il s’épanouit totalement. En fin de contrat en juin prochain, cela va obliger le PSG à se positionner rapidement. Il espère toujours un signe de Leonardo pour débuter les discussions pour une prolongation de contrat. Une obligation pour le PSG s’il ne veut pas le voir partir libre. Meunier, de son côté, écarte toute idée d’un transfert cet hiver, à six mois de l’Euro.”

L’Equipe

Maignan, Coman, Areola, Guendouzi et Jonathan Ikoné… la formation du PSG est bien représentée actuellement en équipe de France. Est-ce une fierté ? demande L’Equipe à l’attaquant du LOSC. “On se dit que la formation parisienne c’est ce qui se fait de mieux, répond Ikoné. Franchement, j’ai bien aimé mon passage au PSG. Je n’ai aucun regret. Parce que jouer là-bas, c’est vraiment compliqué. Il y a de très grands joueurs. Du coup, j’ai préféré montrer mon talent dans un autre club.”

Autre joueur parti du PSG, Kevin Trapp qui était au CFC hier (voir ici). Je savais que le club avait d’autres idées et cherchait un autre gardiena-t-il expliqué, souligne le journal sportif. Pour moi, c’était plutôt clair. À la fin, on s’est dit que c’était peut-être mieux que je parte. La concurrence avec Alphonsece n’était pas nouveau, ça ne m’a pas dérangé, car je voulais rester au club, c’était mon objectif.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée