PSG 18 septembre 2019

Revue de presse PSG / Real

Vu et lu ce mercredi 18 septembre 2019 dans la presse hexagonale au sujet du PSG.

“Dix-huit mois après un 8e de finale remporté par le Real, le PSG accueille à nouveau les Madrilènes, privé de MCN. Question de suprématie pour les deux équipes, publie l’AFP. La Ligue des champions par son versant le plus difficile : le PSG, lesté de ses désillusions passées et privé de ses stars Neymar et Mbappé, démarre ce soir (21h) sa quête du Graal face au Real Madrid que Zidane rebâtit. […] Au cauchemar madrilène a succédé l’humiliation de Manchester United au printemps dernier qui a fini de lui coller l’étiquette de richissime “loser”… C’est donc la tête basse que le PSG démarre cette nouvelle campagne : Leonardo a acté un changement d’attitude.

L'Equipe du jour
L’Equipe du jour

“S’offrir les Madrilènes sans Neymar, ni Cavani, ni Mbappé serait un signe formidable à l’endroit du reste du continent sur les ressources profondes du PSG, commente L’Equipe. Un mois et demi après le coup d’envoi de leur saison officielle, de quelle intensité sont donc capables les Parisiens ? Eux-mêmes vont le découvrir, devant une opposition sans rapport avec ce qu’ils ont pu croiser pour le moment. […] Plonger dans le bain de cette compétition avec un club aussi prestigieux peut finalement s’avérer une bonne chose pour le PSG, à condition de ne pas se noyer.

“La dernière séance hier au Camp des Loges laisse à penser qu’Icardi et Kimpembe ont des chances de débuter ce soir. À moins que Tuchel n’ait cherché à brouiller un peu les pistes, lit-on également. Le coach allemand a fait travailler Kimpembe en défense centrale avec Silva. Devant eux, Marquinhos occupait le poste de sentinelle dans ce qui devrait être un 4-3-3 avec à ses côtés Verratti et Gueye. Devant, on retrouvait logiquement Di Maria et Sarabia ainsi qu’Icardi. L’Argentin a tout fait ces derniers jours pour jouer ce soir en dépit d’une petite gêne à une hanche. […] Les Parisiens auront droit à un réveil musculaire ce matin au Camp des Loges avant de déjeuner ensemble puis de filer en mise au vert à leur hôtel de Rueil-Malmaison jusqu’au match. Dans le groupe retenu devraient aussi figurer deux jeunes du centre de formation : Kouassi et Innocent. Ainsi, le PSG aura assez de joueurs formés en son sein comme le stipulent les règlements de l’UEFA. […] Neymar, dont la suspension a été réduite à deux matches, assistera à la rencontre dans sa loge”.

Le Parisien du jour
Le Parisien du jour

“Malgré ses échecs en 8es de finale ces trois dernières saisons en Ligue des champions et un été très mouvementé, le PSG demeure un candidat crédible au titre, juge Le Parisien. Le cru 2019-2020 arrive et l’on se remet à y croire, naïfs que nous sommes. […] L’entrée en lice du PSG est pourtant abordée avec une certaine réserve chez les fans. Ils semblent marqués au fer rouge à la suite de ces éliminations en 8es  et ne cherchent plus à tirer des plans sur la comète.

“Il est petit, il est gentil, il n’a pas encore stoppé Leo Messi mais tout le public du Parc espère bien qu’il défendra avec succès devant James, Benzema ou Kroos, ce soir face au Real, s’amuse le quotidien francilien. « Il », c’est Idrissa Gueye, le nouveau milieu récupérateur du PSG. Pour l’instant, il n’a pas déçu. […] Gueye dispose de la palette technique pour alimenter les attaquants parisiens. Une facette de son talent qu’il pourrait exprimer avec plus d’aisance face au Real Madrid puisque Tuchel semble vouloir l’utiliser au poste de milieu relayeur (Marquinhos tenant la place de sentinelle).”

Le Figaro du jour
Le Figaro du jour

“Le Real Madrid d’abord, Lyon ensuite. Le PSG attaque une semaine chargée, une semaine en forme de test grandeur nature, estime Le Figaro. Ce match face au Real revêt déjà une importance capitale en vue de la première place du groupe A. D’ailleurs, avec deux déplacements à suivre à Istanbul (1er octobre) et en Belgique (22 octobre), une défaite lors de la première journée pourrait même offrir quelques sueurs froides aux Parisiens pour la qualification. Alors, quels que soient les absents et les embûches, Paris est déjà sous pression. Et ce même s’il y aura encore 15 points à prendre après.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée