Tuchel

Tuchel : “On a gagné en personnalité avec les recrues. C’était important pour continuer notre développement”

Après une trêve internationale peu palpitante, la Ligue 1 fait son grand retour. Et à la veille du match entre le PSG et le RC Strasbourg Alsace, l’entraîneur parisien – Thomas Tuchel – était présent en conférence de presse. Extraits choisis.

Le groupe parisien

Le groupe parisien

Pour Kehrer, Draxler et Mbappé, c’est trop tôt. Pour Cavani aussi. On a décidé hier. Il a fait un entraînement de qualité mais le risque est trop grand. Tous les autres sont disponibles.”

La fatigue des internationaux

Les Sud-Américains sont fatigués. Ils ont joué aux U.S.A, c’est jamais facile. Ils sont arrivés mercredi soir ou jeudi matin. Ils sont habitués aussi pour ça. Pour tous les autres, on a eu la possibilité de donner un jour-off pour Dagba, Meunier et Verratti.”

La nouvelle hiérarchie des gardiens

Si Navas n’est pas blessé, il va jouer demain. Le départ d’Areola ? Oui, c’est une question pas facile. La situation pour Areola et Trapp n’était pas facile avec Buffon. C’était une situation identique depuis de nombreuses saisons à Paris. C’était une possibilité d’échanger avec le Real. On a décidé de prendre Keylor pour sa personnalité. Pour moi, j’ai beaucoup de confiance en mon équipe maintenant. On peut se concentrer sur nous. On a gagné en personnalité avec les recrues, c’était important afin de continuer notre développement.”

Neymar dans le groupe ?

“Oui, clairement. Comme j’ai dit, je suis heureux que le mercato soit fini car toutes les choses sont claires maintenant. On a un grand groupe avec des joueurs de caractère, de talent et d’expérience. On a Ney’ dans le groupe, c’est sûr. Il peut se concentrer maintenant. C’est nécessaire qu’il fasse son retour, c’est un joueur du PSG et pour ça il est disponible pour demain. Il a fait un entraînement hier. Son état d’esprit ? Il a décidé de faire l’entraînement avec nous. Ce n’est pas facile pour lui aussi ces dernières semaines. C’est la vie. On a eu la possibilité de parler hier et on doit encore parler aujourd’hui. C’est le défi pour moi de parler avec lui de sa position sur son terrain lorsqu’on attaque et on défend.”

La réaction des supporters parisiens envers Neymar

Je peux comprendre que les supporters ne soient pas heureux avec la situation et ce qu’il s’est passé. Mais je ne peux pas influencer cette réaction et contrôler les supporters. Les seules choses que je peux contrôler sont dans mon équipe. Ney’ est notre joueur et c’est nécessaire qu’on reste focus sur ce sujet. Je suis convaincu qu’il va tout donner pour atteindre notre but. Et son premier objectif est de gagner contre Strasbourg.”

Mauro Icardi en concurrence avec Cavani ?

Oui en concurrence total. C’est bien pour nous. Icardi doit montrer, il n’a pas joué depuis quelques mois. Il doit retrouver son rythme. Normalement, c’est un numéro 9 comme Edi. C’est une bonne situation. Il est très content d’être là et j’ai l’impression qu’il se sent libre. Peut-être que demain ça sera le premier match où on pourra utiliser cette situation. je ne suis pas sûr totalement qu’il puisse jouer 60 ou 90 minutes car il a manqué des matches avec l’Inter. Mais la compétition nous aide beaucoup. Les qualités d’Icardi ? La dernière touche de balle pour marquer et finir les attaques. Il est toujours dangereux, c’est un joueur qui n’a pas besoin de beaucoup de touches pour marquer. C’est un autre style entre l’Inter et nous. Peut-être qu’il va vite s’adapter ou il aura besoin de temps pour s’adapter à notre style. On doit attendre.”

Quel schéma lorsque tous les attaquants seront disponibles ?

J’ai beaucoup de structures dans ma tête mais je déciderai quand la situation sera présente. Contre le Réal, Neymar va manquer (suspension). Ça sera une décision difficile pour certains joueurs. Mais la bonne nouvelle, c’est que si tous les joueurs sont disponibles, nous serons plus forts. On ne peut pas atteindre nos objectif sans choix difficiles.”

RC Strasbourg

Je pense que nous sommes prêts pour demain. On doit jouer avec de l’intensité car c’est nécessaire. Strasbourg est physique et défend très bas. On doit joue avec l’intensité et retrouver notre rythme. C’est toujours le défi après une trêve et avant un match de Ligue des champions.”

À propos Murvin Armoogum