Bernat : “J’ai le sentiment d’avoir trouvé ma place au PSG”

Juan Bernat (26 ans) a accordé un grand entretien à Marca. Le latéral gauche du PSG, convoqué par la Roja, ne cesse de monter en puissance depuis sa signature à Paris. A-t-il changé des choses ? “J’ai essayé de tout améliorer. Y compris mon alimentation. J’ai modifié quelques habitudes. Je me sens bien physiquement, je ressens les effets sur le terrain, répond le natif de Cullera. C’est une exigence qui est à la hauteur du PSG, le top en France, un des meilleurs en Europe. La pression est très forte et exige de toi le meilleur. Tu dois toujours être impliqué. Perdre en Ligue 1, ce n’est pas compris quand il s’agît du PSG ? Oui, la saison dernière nous avons débuté par 14 victoires. Cette saison nous avons chuté dès la 2e journée. Quelque part, on a donné de mauvaises habitudes aux gens. Et puis il y a cet objectif de la Ligue des champions. C’est ce qui compte jusqu’à la fin de saison. Une priorité totale ? Non, on entre toujours sur le terrain pour donner le maximum. Mais la C1 te donne un surplus de motivation. Moi, j’adore le football. Peu importe si c’est le championnat ou la Ligue des champions. […] J’ai le sentiment d’avoir trouvé ma place au PSG. Je suis heureux à tous les niveaux.”

Interrogé sur les deux principales stars du PSG, Juan Bernat a rappelé qu’elles étaient bel et bien en Rouge & Bleu, quoi qu’on en dise. “S’il a fallu s’isoler cet été au PSG avec le feuilleton Neymar ? Ce sont des choses qui arrivent. Le marché était ouvert, mais au final Neymar est resté avec nous, et nous avons veillé à ce qu’il se sente un membre à part entière du groupe. C’est un joueur top mondial. Mais c’est vrai qu’en lisant la presse, on le voyait partir… Mais il est resté et c’est bien pour nous. Avec Mbappé, c’est un joueur qui fait des différences, a expliqué Juan Bernat, le latéral gauche espagnol, à Marca. Si Neymar reçoit beaucoup de coups en match ? Oui. Comme il a le ballon collé au pied dans ses conduites, c’est compliqué de lui prendre la balle. Donc il reçoit des coups sur le terrain. Mbappé ? Il fait souffrir aussi. Si tu le laisses se lancer, c’est fini. Ou tu anticipes ou tu as perdu… Il va aller très loin. Des grands d’Europe comme le Real le veulent ? C’est normal. C’est un grand. Mais il est avec nous.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters