Bruges/PSG : le Collectif Ultras Paris a attaqué l’arrêté belge

Desserrer un peu l’étau des déplacements encadrés sur la scène européenne, tel est l’objectif du Collectif Ultras Paris contraint encore une fois à l’occasion d’un match de Champions League. Cette fois à Bruges (match à 21 heures mardi). Face à de trop fortes restrictions suite à un arrêté préfectoral local (obligation de se rendre directement au stade avec des bus affrétés depuis au moins la frontière), les ultras du PSG ont décidé de saisir la justice belge. C’est ce que rapporte le site du Parisien : “Le Conseil d’Etat belge décidera ce lundi (à 10 heures) si les 1500 fans parisiens sont autorisés ou non à se déplacer. En cas de rejet de la requête du CUP, il n’est pas impossible que les fans parisiens optent pour un boycott. “On a espoir que la décision du bourgmestre saute, sinon je ne sais pas, on en discutera entre nous”, explique le dirigeant du collectif, Romain Mabille, qui se plaint d’un arrêté dictatorial.

Le Parisien rapporte également une crainte spécifique de la part des autorités belges : la présence d’un contingent de Karsud. “Cet ancien groupe du CUP, qui ne rechigne pas en cas d’opportunité de bagarre, vient de fêter ses 25 ans. Le club ne lui a pas vendu de billets pour la rencontre.” Ce qui justifie la condition d’avoir un billet de match pour se rendre à Bruges en tant que supporter du PSG, pas l’encadrement strict via des bus.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters