PSG 13 octobre 2019
Dans L'Equipe ce 13 octobre 2019

Revue de presse PSG : Neymar, Matuidi, derby, Echouafni, hand

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 13 octobre 2019 dans la presse hexagonale.

Le journal L’Equipe se penche sur un ancien du PSG : Blaise Matuidi. “Il n’y en a qu’un, Unai Emery, qui déroge à la règle. À l’aube de la saison 2017-2018, il avait expliqué à Matuidi qu’il ne serait plus dans son onze de départ parce qu’il entendait titulariser Rabiot comme milieu relayeur gauche. Emery avait ajouté qu’il répondait là à une exigence de sa direction, fatiguée des coups de pression de la mère et conseillère de Rabiot. Tant pis pour Matuidi…Tant pis, surtout, pour le PSG, qui allait perdre l’un de ses joueurs majeurs de ces cinq dernières années, écrit Damien Degorre. À 32 ans, Matuidi répond encore présent, en club comme en sélection. À Turin justement, alors que l’arrivée de Rabiot, cet été, était censée lui indiquer sinon la sortie au moins le banc, il a montré de quel bois il était fait.”

PSG 13 octobre 2019
Dans L’Equipe ce 13 octobre 2019

“Critiqué au fil des affaires qui l’escortent depuis le Mondial 2018, Neymar conserve une popularité que rien ne semble pouvoir entamer, constate L’Equipe. Tous réseaux sociaux confondus, il compte 238 millions de followers, derrière Ronaldo (395) et devant Messi (228). Présent de longue date sur les réseaux sociaux chinois, Neymar, qui devrait connaître sa 101e sélection aujourd’hui à Singapour contre le Nigeria, n’aurait donc aucune raison de craindre un décrochage de crédibilité sur le très stratégique continent asiatique pour son business. “En Asie, les gens retiennent son talent unique et son personnage de bande dessinée, explique Frank Hocquemiller. Tant qu’il ne commet rien de grave, ils vont rester fans du sportif exceptionnel et de la fashion victim. C’est un personnage clivant, mais c’est un personnage. Qui va continuer de faire vendre.”

Le Parisien rappelle que le PSG Handball “reçoit les Slovènes de Celje, aujourd’hui (17h), à l’occasion de la e journée de Ligue des champions. Après trois victoires, les Parisiens, toujours privés de Mikkel Hansen (commotion cérébrale), visent la passe de quatre en même temps qu’un nouveau record : un 51e match sans défaite à Coubertin, toutes compétitions confondues.”

Dans le quotidien francilien, il est aussi question du derby remporté par les Parisiennes contre les Essonniennes de Fleury (0-2). Les joueuses du PSG “poursuivent leur carton plein de succès et leur mano à mano avec Lyon, vainqueur (4-0) du Paris FC, en tête du championnat.” On peut lire sur ce média les commentaires d’après-match d’Olivier Echouafni, entraîneur du PSG : “Je suis énervé par rapport à l’état du terrain. Ce n’est pas bien pour les filles de jouer dans ces conditions. Ça ne le met pas en valeur, ni le championnat, le public ou le jeu. Heureusement, on n’a pas de blessées. Et même si le terrain ne s’y prête pas, on a développé du jeu. Il aurait été plus logique qu’il y ait 5 ou 6-0. Mais on est tombés sur une gardienne exceptionnelle. Fleury n’a pas eu une occasion. On n’a pas pris de but, j’y tiens car ce sont les fondations.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée