Revue de presse PSG 8 octobre 2019

Revue de presse PSG : Verratti, Marquinhos, Silva, Mbappé, Kimpembe

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 8 octobre 2019 dans la presse hexagonale.

L'Equipe du jour
L’Equipe du jour

“Comme Marquinhos, Marco Verratti (lié jusqu’en 2021) s’est vu proposer une prolongation de contrat jusqu’en 2024 par le PSG, rapporte L’Equipe. Cette proposition témoigne de la volonté de s’appuyer sur les deux dans les prochaines années. Ils font partie du conseil des sages créé par Tuchel (avec Cavani, Silva et Mbappé) et ont pris une dimension dans le vestiaire qui dépasse leurs performances sur le terrain. […] Leonardo ne veut pas perdre de temps avec ces deux-là, ni se retrouver dans une situation où il serait exposé à la menace d’un départ sans indemnités, comme avec Rabiot. […] Si Verratti signe avant la fin de l’année civile, comme le club l’espère, il paraphera sa 5e prolongation depuis son arrivée. Aujourd’hui, sur le marché, son prix est estimé aux alentours de 75M€. […] Le fait que Thiago Silva se retrouve en fin de contrat en juin semble poser moins de problèmes à Leonardo. Pour l’instant, il n’a reçu aucune offre de prolongation. Il estime qu’à 35 ans son compatriote n’incarne plus forcément l’avenir du club. Et il entend patienter encore un peu avant, éventuellement, de changer d’avis.”

“Avec les Bleus depuis hier, Mbappé, gêné par la cicatrice de sa blessure à la cuisse gauche, jouera-t-il vendredi en Islande ? Le PSG espère que non, lit-on également dans le quotidien sportif. Le club souhaite que son buteur continue de suivre un traitement jusqu’à samedi prochain et ne participe pas au match en Islande, la veille. Cette démarche parisienne, assimilée à une forme d’ingérence, a été diversement appréciée. […] Mbappé va poursuivre son travail aménagé dans les prochains jours. […] Dans cette saison qui s’annonce longue pour lui avec la perspective de l’Euro et des Jeux Olympiques de Tokyo qu’il aimerait disputer, cette coupure involontaire pourrait finalement s’avérer bénéfique.”

Le Parisien
Le Parisien

Thomas Tuchel “aurait préféré voir Mbappé rester à Paris cette semaine, souligne Le Parisien. “On a deux matchs importants qui peuvent être décisifs, ce n’est pas comme des matchs amicaux où on peut avoir des largesses, justifie Deschamps. On fait les choses correctement. Je ne veux pas mettre les joueurs en porte-à-faux avec leurs employeurs. Les intérêts divergent, mais on a cinq rassemblements par an.” Pour éviter ces tiraillements et fluidifier le suivi des blessures, le staff de l’équipe de France a mis en place un protocole précis. Le docteur Franck Le Gall demeure ainsi en contact permanent avec les équipes médicales des clubs pour connaître l’évolution d’un mal ou la date d’un retour à la compétition.”

France Football se penche sur la charnière centrale de l’équipe de France, donc sur le défenseur du PSG Presnel Kimpembe, car il “a la tête de l’emploi pour donner une autre silhouette, plus puissante et agressive. Lors de la première indisponibilité post-Mondial d’Umtiti, c’est lui que Deschamps avait choisi de placer à côté de Varane, trois fois de suite. Fébrile et imprécis dans ses interventions, le Parisien avait été directement impliqué sur trois buts, donnant déjà une idée des mois pénibles qui allaient suivre pour lui, en club. Deschamps dit ne pas avoir douté. Kimpembe a mis du temps pour revenir de Russie, le décor a changé. Et s’il parvient à limiter ses prises de risques lorsqu’il se sent installé et à répandre un sentiment de sécurité tout en gardant ses caractéristiques techniques (dribbles intérieurs, feintes, passes tranchantes et appuyées), sa capacité à imposer de l’intensité aux attaquants qui se trouvent dans sa zone donne un relief différent derrière.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

7 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée