Verratti

Son style de jeu, l’arbitrage français, Tuchel… Verratti se livre

Fantasque, parfois inconstant, très souvent génial, c’est peu dire que Marco Verratti est un joueur qui ne laisse pas indifférent. Dans un documentaire diffusé sur RMC Sport 1 intitulé Comme Jamais, l’international transalpin s’est confié sur divers sujets. Extraits choisis.

Son style de jeu

Forcément, son interlocuteur l’a entraîné sur le terrain de son style de jeu. Car oui, Marco Verratti n’hésite nullement à dribbler juste devant sa surface afin de ressortir le ballon et de lancer l’offensive des siens. Et pour Il Gufetto cet aspect du jeu est l’essence même du football à ses yeux. Il ne se voit pas une seule seconde changer.

“Je déteste dégager le ballon sans savoir à qui je le donne. Je déteste vraiment ça. Je préfère prendre un but plutôt que de dégager n’importe où. Je n’y arrive pas et je n’y arriverai jamais. (…) J’ai toujours dans l’idée qu’en te dégageant un peu d’espace, tu peux chercher à faire une bonne passe. Si tu arrives à trouver un coéquipier derrière cinq ou six adversaires, tu élimines ces joueurs de l’action. J’arrive à voir mon coéquipier avant que le ballon arrive. Je sais déjà un peu ce que je dois faire. Ça me permet de réfléchir plus vite et d’agir plus rapidement. Je cherche toujours une passe dangereuse derrière le dos de la défense, surtout quand l’équipe d’en face est regroupée, a expliqué Marco Verratti.

Une critique contre l’arbitrage français

Volubile devant le corps arbitral, un vrai défaut qui persiste chez le petit italien, Marco Verratti s’est permis une petite pique à l’égard des arbitres hexagonaux.

“Je trouve qu’on arrête les matchs toutes les vingt secondes pour tout et n’importe quoi. Pour les spectateurs qui suivent le match, ça devient trop lent. En Italie, c’est normal de parler avec l’arbitre. Ici, si je demande Monsieur l’arbitre, combien de temps il reste ? il ne me répond pas. C’est normal ça ? C’est pareil à tous les matchs. Mais je pense qu’ils font ça parce qu’ils savent que c’est moi, a-t-il confié.

Thomas Tuchel

Marco Verratti a également été invité à livrer son ressenti concernant Thomas Tuchel : un grand coach et un grand homme à ses yeux.

C’est un très bon entraîneur. Avant d’être un grand coach, c’est un grand homme. Dans la vie privée, je peux parler avec lui. Il s’est attaché à tout le monde, même en un an et demi. C’est quelque chose de bien”, a-t-il avoué.

À propos Mickaël Rufet

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée