Tuchel : “Il y a trop de compétitions ! Trop de matches amicaux !”

Après la trêve internationalele PSG retrouve la Ligue 1 pour affronter Nice dans le cadre de la 10e journée de championnat. Avant cette rencontre, Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse à 13h30. Morceaux choisis.

Groupe :

Il manque Gueye, Kehrer et Neymar sur blessure. Bernat lui est suspendu. Les autres vont s’entrainer plus tard et on verra qui sera disponible. Draxler et Dagba se sont entrainés pendant une semaine avec nous, mais je ne sais pas si ça va suffire pour jouer face à Nice

Préparation du match :

Ce n’est pas nécessaire de changer . Il y a beaucoup de choses où il faut réfléchir. Bernat, Sarabia et Verratti sont arrivés seulement hier et ils vont reprendre l’avion pour Nice. Donc là on est obligés de réfléchir. Il faut réfléchir par rapport aux heures d’avion, les décalages horaires, le nombre de minutes qu’ils ont pu jouer… Après la trêve on a un match important de Ligue Des Champions à l’extérieur et on va jouer ensuite contre Marseille. Il y a beaucoup de choses où il faut réfléchir. C’est toujours compliqué de jouer contre Nice et en plus le vendredi soir ! Je ne comprends pas… Il faut surmonter de nombreux obstacles ! Je fais confiance aux joueurs avec nous.

Les trêves internationales :

C’est trop ! Il y a trop de compétitions ! Trop de matches amicaux ! On n’a pas de phase de préparation ! On enchaine les matches, les repos et les trêves internationales… Ça tue les matches pour les supporters et les joueurs. Il y a trop de matches amicaux et de compétitions ! Ça ne s’arrête pas ! Ce sont trop de matches pour les joueurs ! Ça manque de préparation pour les joueurs !

Mbappé :

Je suis content qu’on ait trouvé un accord avec les Bleus. Il n’était pas possible qu’il joue avec l’équipe de France. Il s’était entrainé individuellement ce lundi avec nous lors du match face à la Turquie. Je dois parler avec lui, il ne peut pas jouer à 80 ou 90% demain ! On a un entrainement très important aujourd’hui avec de l’intensité. On verra pour Cavani et Mbappé…

Verratti :

Verratti est un leader. Les cinq joueurs sont des leaders de notre vestiaire. Il l’est à sa manière et sa mentalité. Il est toujours à 100% et toujours heureux ! Ce sont des choses importantes pour être un leader. Il joue avec simplicité et vitesse ! C’est un joueur extraordinaire et on est très heureux qu’il soit avec nous !

Icardi :

Mauro n’est pas arrivé à 100% ici. Il a montré qu’il pouvait jouer avec des douleurs. Il a donné beaucoup d’intensité en étant très discipliné tactiquement.

Préparation :

On est habitués à planifier nos préparations. Il y a des programmes individuels pour les joueurs lorsqu’ils ne sont pas avec nous. Ça ne s’arrête jamais. Nous sommes déçus lorsqu’un joueur a une blessure. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles il faut réfléchir. On contrôle systématiquement avec le staff médical. Donc non, je ne changerais pas ma façon de faire. Beaucoup d’équipes ont aussi des problèmes de blessure.

L’avenir de Cavani :

C’est trop tôt pour en parler. On compte aujourd’hui sur lui sur le terrain. On veut qu’il soit au top de sa forme sur le terrain ! Il est très important pour nous ! Il fait partie des cinq joueurs avec qui je parle dans le vestiaire !

À propos Jonathan Bensadoun