Tag archives : praud

Praud

Praud : « Qui remonte les pendules au PSG ? Qui sonne la charge ? »

L’équipe du PSG n’existe pas dans l’opposition, Unai Emery a failli, Pascal Praud rejoint le clan des commentateurs qui critiquent, sans aller plus loin que la critique. « On peut faire semblant. On peut taper sur la table comme un enfant qui refuse d’avaler sa blédine. On peut crier, vitupérer, regretter. 2016/2017 est un échec. Unaï Emery fait moins que bien que ...

Lire la suite...

SONDAGE – Roustan, Ménès, Riolo, BRP, Balbir, Praud… qui est votre blogueur préféré ?

Didier Roustan en vidéo, Pierre Ménès, Daniel Riolo, Bruno Roger-Petit, Pascal Praud, Denis Balbir, à l’écrit… Plusieurs journalistes s’illustrent avec des blogs, traitent de football, et souvent du PSG. Qui a votre préférence ? Qui est le plus pertinent ? A vos claviers.

Lire la suite...
Praud

Quand Pascal Praud se délecte…

C’est avec délectation que Pascal Praud commente l’élimination brutale du PSG. C’est sur Yahoo ! Sport. « Ce n’est pas une élimination, c’est une humiliation. Non pas une humiliation, un désastre. Un désastre ? Un tremblement de terre ! Le Big One. Celui qui précipite Paris au fond de l’océan, qui emporte tout, balaie tout, change tout. Rien ne résistera : ...

Lire la suite...
Praud

Praud : « Emery préparait le printemps quand on jugeait son automne. Erreur d’appréciation »

Mardi, Pascal Praud affirmait : « Je n’imagine pas Paris battre Barcelone au Parc des Princes ». Mercredi, le journaliste a changé son fusil d’épaule. « Unaï Emery préparait le printemps quand on jugeait son automne. Erreur d’appréciation. Paris est taillé pour la Ligue des champions. Et si c’était la bonne année ? lance Praud sur son blog Yahoo! Sport. Cette victoire en forme ...

Lire la suite...
Praud

Praud : « Pastore est aujourd’hui un grand corps malade »

Pascal Praud revient sur le forfait de Javier Pastore, un de plus. « Comme beaucoup d’amoureux du foot, j’ai une passion pour Javier Pastore. Disons une inclination. Soignons les artistes du foot comme on protège les bébés phoques. Ils ne sont plus si nombreux. J’aime Pastore comme j’aime Yoann Gourcuff. J’aime son toucher de balle et ses plats du pied, sa ...

Lire la suite...
Praud

Praud : « Emery patauge, Paris plafonne »

Le journaliste Pascal Praud liste ce qu’il retiendra footballistiquement parlant de 2016. Dans cette énumération, quelques coups de griffe au PSG. « Emery patauge. Zlatan est ailleurs. Jesé n’est nulle part. Paris plafonne, écrit-il sur son blog Yahoo Sport. Nasser Al Khelaïfi parle mieux le Français qu’Unaï Emery ».

Lire la suite...
Praud

Pascal Praud ne comprend rien

Pascal Praud ne comprend pas, ne comprend pas, ne comprend rien au PSG. « Je ne comprends pas ce PSG qui presse à 0-2 et qui s’arrête une fois qu’il a égalisé. Je ne comprends pas cette équipe qui réagit plus qu’elle n’agit. Je ne comprends pourquoi le PSG a recruté Unaï Emery plutôt que Lucien Favre. Je ne comprends pas ...

Lire la suite...
Praud

Praud : « Qui êtes-vous Monsieur Schneider ? Un peureux ? Un sans-cœur ? Un toutou ? »

Pascal Praud s’en prend à Monsieur Schneider,  arbitre ce mercredi du PSG-Angers, et qui a averti Edinson Cavani pour avoir montré un message de soutien à Chapencoense sur un tee-shirt sous son maillot de match. « Edinson Cavani a reçu un carton jaune parce qu’il a rendu hommage aux victimes du drame de Chapencoense. Scandaleux ! lance le journaliste sur Yahoo! Sport. ...

Lire la suite...

Pascal Praud : « J’ai compris qu’Emery a ses idées fixes et ses chouchous dans l’équipe »

Le premier Classico de la saison n’aura pas été flamboyant dans le jeu, loin de là. Si les Parisiens ont passé leur temps dans la partie adverse, la défense à 5 avec un Rolando étonnement bon a étouffé les offensives parisiennes, menées par un Di Maria transparent et mécontent d’être remplacé. Une suffisance de l’Argentin qui s’est transmise au collectif ...

Lire la suite...

Praud « aimerait être certain que les associations de supporters ont tiré les leçons du passé »

Pascal Praud a aimé l’ambiance du Parc des Princes hier soir face à Bâle. Mais il aimerait des garanties pour la suite. « J’aimerais croire à ce que j’ai vu et entendu hier soir. J’aimerais que le Parc et ses alentours ressemblent toujours à cette fête joyeuse, aux chants qu’une tribune commence et qu’une autre reprend, à cette ferveur, à cette ...

Lire la suite...