Ligue Europa : PSG-Tel Aviv 2-0 (1-0) 19/08/10

PSG-Tel Aviv 2-0 (1-0) 19/08/10

Pour son premier match européen, Antoine Kombouaré avait aligné son équipe bis. En gagnant 2-0, les remplaçants permettent au PSG de rester en course pour la Ligue Europa avant le match retour.

Que c’est triste, un stade vide. Si il n’y avait pas eu les 3 à 400 supporters du Maccabi pour donner de la voix, le PSG aurait eu l’impression de jouer son premier match de barrage pour la Ligue Europa à huis-clos ! 10.3000 spectateurs selon le club, (à notre avis ils n’étaient guère plus de 8000), pour regarder les premiers pas de Kombouaré en coupe d’Europe en tant qu’entraîneur, qui plus est du PSG.

Et pour fêter l’événement, c’est une équipe B que le coach parisien avait concoctée pour cette rencontre. Ce qui change cette année, c’est qu’il y a des joueurs sur le banc d’ordinaire qui peuvent prétendre à l’équipe première. Luyindula, Clément, Giuly, Chantôme, Edel… sont de ceux-là et avaient beaucoup à prouver ce soir.
Sans être transcendant, ce PSG-là a fait le métier et su profiter des erreurs du Maccabi. Dès la troisième minute, Luyindula hérite d’un mauvais dégagement de Strul et n’a plus qu’à ajuster le gardien israélien à trois mètres du but. Le PSG mène d’entrée de jeu sur un cadeau tombé du ciel, du genre que l’on offre d’habitude à nos adversaires. Tout au long de cette première mi-temps, le Maccabi Tel Aviv ne montrera pas une grande sérénité en défense, multipliant les approximations. Malheureusement, le PSG qui domine cette rencontre n’en profitera pas : la tête d’Hoarau sur un centre au cordeau de Giuly n’est pas assez croisée et le gardien est tout heureux de récupérer le missile (40′). Baning, l’ancien parisien, n’est pas venu qu’avec de bonnes intentions et multiplie les caramels. M. Blom, l’arbitre néerlandais de cette rencontre, ne sort pas le carton jaune pour une énorme faute d’anti-jeu sur Chantôme en fin de première. Au retour des vestiaires, Edel n’a pas eu le moindre ballon à négocier, si ce n’est un coup-franc qui rebondit devant lui et finit dans ses bras (45+1).

En deuxième mi-temps, Paris va se donner un peu plus d’air. Giuly feinte la frappe sur le côté droit de la surface et glisse le ballon en retrait à Guillaume Hoarau qui envoie un plat du pied dans le petit filet de Shtrauber. Imparable (2-0, 58′). C’est le moment que va choisir Yossef Mizrachi pour apporter du sang neuf côté Maccabi et aligner une équipe plus offensive. Paris va vivre  20 dernières minutes moins maîtrisées qui vont sans doute laisser quelques motifs d’espoir au Maccabi pour le match retour. Jouant trop bas, protégeant sans doute leurs deux buts d’avance et accusant la fatigue, les Parisiens abandonnent le ballon à leur hôtes d’un soir qui ne convertiront pas leurs 2, 3 seules occasions du match, notamment  cette frappe de Buzaglo (85′).

Mission accomplie. Le PSG, qui devra se méfier la semaine prochaine pour le match retour, peut se concentrer sur son gros rendez-vous contre Bordeaux dimanche.

PSG – Maccabi Tel Aviv 2-0 (1-0). 10300 spectateurs selon le PSG. A vue de nez, peut-être 8000. Arbitre: M. Blom (PB).
Buts : Luyindula (3e), Hoarau (58e).
Avertissement. Maccabi : Gafni (40e).
PSG : Edel – Ceara, Armand, Sakho (cap), Makonda (Jallet, 75e) – Giuly, Chantôme, Clément, Maurice (Sessegnon, 83e) – Luyindula, Hoarau (Erding, 74e). Entr : A. Kombouaré.
Maccabi Tel Aviv : Shtrauber (cap) – Saban, Pavicevic, Strul, Gafni (Buzaglo, 64e) – Baning (Yeiny, 72e), Sidibe, Ziv – Itzhaki, Atar (Avidor, 65e), Medunjanin. Entr: Y. Mizrachi.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée