Séville : rien ne va plus

Séville : rien ne va plus

La crise serait donc un concept exportable… Depuis le passage du PSG en terre andalouse, les Sévillans ne semblent pas avoir réglé tous leurs problèmes. Luis Fabiano d’abord est retourné sur le banc et commence à énerver sérieusement son club par son rendement largement insuffisant. Il souhaitait partir cet été, a vu ses conditions réévaluées et depuis… plus rien.

C’est donc du banc qu’il a assisté hier au match nul de ses coéquipiers à domicile (il est entré à la 75ème) contre Santander (1-1). Les Sévillans avaient l’occasion de prendre la tête de la Liga après ce match, ils n’auront montré que leurs lacunes et subi la bronca de leur public (?!). On a même vu le gardien Palop se prendre la tête avec des supporters qui l’insultaient derrière sa cage.

Antonio Alvarez, l’entraineur intérimaire issu des équipes de jeunes du club, pourrait céder sa place prochainement. Le nom du Chilien Pellegrini circule.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée