Souleymane Diawara va enfin passer devant la commission de discipline de la Ligue pour son geste le 7 novembre sur Nenê lors du PSG OM. Le Marseillais qui fait partie des 60 nominés pour le 11 type de l'année 2010 de l'UEFA, craint la sanction qui va lui être infligée.

Diawara n'a pas voulu faire mal à Nenê

Souleymane Diawara va enfin passer jeudi devant la commission de discipline de la Ligue pour son geste le 7 novembre sur Nenê lors du PSG OM. Le Marseillais qui fait partie des 60 nominés pour le 11 type de l’année 2010 de l’UEFA, craint la sanction qui va lui être infligée. “J’aurais bien aimé être jugé avant pour connaitre mon sort, car à chaque fois je me demande combien de matchs je vais prendre, et quels matchs je vais manquer a expliqué le joueur au Phocéen.

Diawara avoue tout de même aujourd’hui regretter son geste sur le Brésilien : “En tant que sportif de haut niveau, pour les spectateurs, pour les jeunes, je n’avais pas à faire ce geste-là. C’était le clasico, il y avait un peu de tension, de nervosité. En aucun cas, je n’ai voulu faire mal à Nenê. Si j’avais vraiment voulu le faire, il aurait eu plus que ce qu’il a eu.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée