Giuly fixe le cap de la 2e partie de saison

Giuly fixe le cap de la 2e partie de saison

giuly2Interrogé par le quotidien Le Parisien, le milieu offensif droit Ludovic Giuly reste droit dans ses bottes et aborde cette seconde partie de saison avec confiance. “Nos résultats plaident pour nous. Mais il faudra rester extrêmement concentrés car nos erreurs de janvier 2010 doivent nous servir de leçon. On avait quand même concédé quatre défaites d’affilée en championnat… La reprise contre Sochaux (samedi soir) sera très importante. L’objectif, c’est d’enchaîner plusieurs victoires, ce que nous n’avons pas trop su faire lors de la première partie de saison” analyse l’ancien Barcelonais.

Avant de parler du titre, il faudra avant tout rester en bonne position au classement les prochaines semaines. “Cela se jouera fin février début mars. Là, on y verra plus clair. Pour l’instant, il ne faut penser qu’à une place en Ligue des champions. Cela signifierait qu’avec Claude (Makelele), nous avions vu juste en pensant qu’il était possible de refaire de Paris une grande équipe. Ce serait la fin heureuse d’un challenge de trois ans“, concède-t-il, ému.

Le titre de champion de France, titre majeur pour un footballeur professionnel et un trophée qui n’a pas fait le tour du Parc des Princes depuis si longtemps… “Il n’y a pas mieux. J’en ai gagné un avec Monaco en 2000 mais il n’y avait que quelques milliers de personnes pour le voir ! A Barcelone (2005, 2006), la ville était en feu. Avec Paris, au Parc, ce serait prodigieux aussi. Voilà le message que j’aimerais faire passer aux autres joueurs : être champion, c’est un moment inoubliable qui reste pour la vie. La chance de le jouer n’arrive pas tous les ans“.

En retrouvant ses jambes de 20 ans, Ludo confirme que la motivation n’a pas d’âge. Et si contrat avec le PSG s’achève en juin prochain, la mobylette atomique fera tout pour que son aventure parisienne se termine sur une bonne note.

À propos Nicolas Hortus

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée