La revue de presse PSG : Coupe de France et mercato…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce lundi 5 janvier 2015.

“Le PSG va tester sur le terrain les effets de la rigueur mise en place par Laurent Blanc, ce soir à Montpellier, estime l’AFP. Les premiers résultats du tour de vis imposé par l’entraîneur parisien après la mini-trêve hivernale ne se sont pas fait attendre, avec les sanctions infligées à Cavani et Lavezzi. Un rappel à l’ordre qui sonne comme un avertissement pour le reste du groupe et démontre que Blanc, soutenu dans cette démarche par sa direction et le président Nasser Al-Khelaifi, n’autorisera plus aucun passe-droits lors de la deuxième partie de saison.”

“La Coupe de France est le seul trophée national que le PSG n’a pas encore été capable de remporter depuis l’arrivée des Qatariens, en 2011. Alors cette année, pas d’impasse, pas de complexe de supériorité non plus. Mais un piège : Paris se déplace à Montpellier, où il va évoluer sur une pelouse cabossée, écrit L’Equipe. Dans ces moments-là, la chance du football français est de ne pas jouir d’une retransmission télévisée trop vaste à l’étranger sous peine de passer pour des comiques. (…) Ce qui est sûr, c’est qu’un tel terrain n’avantagera pas le PSG et ce n’est pas ce soir qu’il faudra juger ses progrès dans le jeu. En revanche, il sera possible de jauger ses ressources mentales dans un contexte qui ne ressemble pas encore à l’union sacrée.  (…) Aux Pastore, Cabaye, Rabiot ou Marquinhos d’avoir les dents qui rayent la pelouse de l’Altrad Stadium et d’être grands pour l’occasion. Suffisamment, en tout cas, pour que leur entraîneur pense toujours à eux, fin février, lorsque Paris retrouvera la Ligue des champions, contre Chelsea.”

“Autant le dire franchement, Ibrahimovic, Douchez et compagnie n’ont ce soir aucun droit à l’erreur” lance Le Parisien au sujet de la rencontre du soir. Le quotidien évoque aussi le mercato : “Au-delà de l’effet d’annonce qui demande confirmation, le PSG, par la voix de son entraîneur, se positionne donc sur le marché comme un club vendeur. Avant d’acheter, le PSG doit vendre. Quatre joueurs font figure, à des degrés divers, de candidats au départ : Lavezzi, Rabiot, Thiago Motta et Chantôme. Seuls les deux premiers cités disposent d’une valeur marchande significative, supérieure ou égale à 15M€. Dans le sens des arrivées, le PSG reste à l’affût d’opportunités intéressantes. Le milieu international français Moussa Sissoko, de Newcastle, est suivi de près par le staff parisien. A défaut, le PSG pourrait se reporter sur l’Allemand Sami Khedira, en fin de contrat avec le Real Madrid en juin. Mais la priorité se situe encore et toujours sur le flanc gauche. Plusieurs noms figurent sur les tablettes parisiennes dans l’optique du mercato d’hiver ou de l’été prochain : Ntep, De Bruyne, Januzaj, Gaitan ou encore Brahimi.”

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce lundi 5 janvier 2015. "Le PSG va tester sur le terrain les effets de la rigueur mise en place par Laurent Blanc, ce soir à Montpellier, estime l'AFP. Les premiers résultats du tour de vis imposé par l'entraîneur parisien après la mini-trêve hivernale ne se sont pas fait attendre, avec les sanctions infligées à Cavani et Lavezzi. Un rappel à l'ordre qui sonne comme un avertissement pour le reste du groupe et démontre que Blanc, soutenu dans cette démarche par sa direction et le président Nasser Al-Khelaifi, n'autorisera…

Passage en revue

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée