Une clause de “prêt” dans le contrat de Rabiot

Le dossier Adrien Rabiot est un dossier compliqué, de l’aveu même de Laurent Blanc. En effet, si le joueur est sous contrat jusqu’en 2019, Véronique Rabiot, sa mère, envisage un prêt. Celle-ci aurait même trouvé un accord il y a des semaines avec Tottenham.

Et selon RMC Sport, c’est une clause, dans le contrat signé il y a quelques semaines, permettant un prêt sans option d’achat lors du mercato d’hiver qui lui permet de l’envisager. D’où, le discours rassurant d’Olivier Létang et de Laurent Blanc auprès de la mère du joueur, très soucieuse de voir son fils avoir du temps de jeu. Suffisant pour que le clan Rabiot ne tente pas de faire jouer cette clause ? A suivre.

Le dossier Adrien Rabiot est un dossier compliqué, de l'aveu même de Laurent Blanc. En effet, si le joueur est sous contrat jusqu'en 2019, Véronique Rabiot, sa mère, envisage un prêt. Celle-ci aurait même trouvé un accord il y a des semaines avec Tottenham. Et selon RMC Sport, c'est une clause, dans le contrat signé il y a quelques semaines, permettant un prêt sans option d'achat lors du mercato d'hiver qui lui permet de l'envisager. D'où, le discours rassurant d'Olivier Létang et de Laurent Blanc auprès de la mère du joueur, très soucieuse de voir son fils avoir du temps de…

Passage en revue

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters