Cartons et suspensions : L’état en Ligue des Champions

En compétitions européennes, les cartons sont cumulés sur la saison, sans limite de matches, contrairement à la scène hexagonale où tout se calcule sur des séries de dix matches consécutifs. Si un joueur reçoit trois cartons jaunes, il sera automatiquement suspendu pour la rencontre suivante en Ligue des Champions (ou Ligue Europa). Une sanction qui se répétera ensuite tous les deux avertissements, soit aux cinquième, septième, neuvième cartons jaunes, etc. Comme la saison dernière, il y aura une remise à zéro des cartons jaunes à l’issue des quarts de finale.

Contre Chelsea mardi soir, Lucas et Zlatan Ibrahimovic ont chacun reçu un carton jaune. S’il ne s’agit que du premier pour le brésilien, le suédois en est à son deuxième. Cela veut dire qu’il rejoint Marco Verratti et Serge Aurier dans la liste des joueurs sous la menace d’un match de suspension au prochain avertissement. Un carton à Stamford Bridge serait synonyme, pour eux, de suspension pour un hypothétique quart de finale aller.


Un carton jaune : Blaise Matuidi (contre le Real Madrid), Thiago Silva (à Lviv), Ezequiel Lavezzi (contre le Shakhtar), Lucas (contre Chelsea).

Deux cartons jaunes (suspendu au suivant) : Marco Verratti (contre Malmö et contre le Real Madrid), Serge Aurier (contre le Real Madrid et à Madrid), Zlatan Ibrahimovic (à Lviv et contre Chelsea).

Suspendu cette saison : David Luiz (jaunes contre Mamö, à Lviv et à Madrid), Serge Aurier (contre Malmö, suspension antérieure).

À propos Redaction