Le Board travaille à l’introduction de la vidéo et à “la plus vaste révision des Lois du Jeu” de l’histoire

La 130e assemblée générale du Board* (ou IFAB) à l’hôtel St. David’s de Cardiff, devrait examiner l’introduction de la vidéo dans l’arbitrage. Une révolution initiée par le “panel football” composé d’experts, et introduit en 2014 dans l’institution qui gère les règles du football. Cette transformation doit passer au préalable par une phase expérimentale. La LFP étant candidate à celle-ci, le public français devrait être aux premières loges lors de ces tests. L’objectif reste raisonnable. Avec la vidéo, il sera possible de réduire le nombre d’erreurs. Pas de les annihiler totalement. La question principale : Quand, comment, dans quel cadre faire appel à la vidéo ? Affaire à suivre.

D’autres évolutions seront à l’étude. “Il sera demandé à l’assemblée générale de ratifier la plus vaste révision des Lois du Jeu jamais entreprise dans l’histoire de l’IFAB”, explique la FIFA. Les autres points de l’ordre du jour sont notamment la triple peine, le recours à des exclusions temporaires, les appareils électroniques de suivi et d’évaluation des performances et la Loi 3 (nombre de joueurs) pour éventuellement autoriser un quatrième remplacement au cours des prolongations. L’IFAB écoutera également les commentaires des groupes consultatifs “Technique” et “Football”, qui se composent de représentants du monde du football et se réunissent deux fois par an pour aborder des thèmes des Lois du Jeu.

*Les membres de l’IFAB (les quatre fédérations de football britanniques – Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord – ainsi que la FIFA, qui représente les 205 associations membres restantes) organisent à tour de rôle l’assemblée générale annuelle. Tout amendement aux Lois du Jeu requiert une majorité de 75% des voix (soit six voix sur huit).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée