Rothen : « Sur les quatre années, c’est l’élimination qui fait la plus mal »

Eliminé par Manchester City, le Paris Saint-Germain échoue pour la quatrième fois de suite en quarts de finale de la Ligue des Champions. Pour Jérôme Rothen, c’est l’élimination qui fait la plus mal.

« Il y a de la déception. Il faut analyser pourquoi le PSG a fait deux non-matches. C’est d’abord un problème collectif. Le PSG ne s’est pas mis dans la peau d’un club qui voulait aller en demi-finale. Aussi, ils ont perdu sur le combat de l’intensité physique sur les deux matches. Pourtant, il y avait de la place pour mettre en place le jeu technique. Quand on grimpe les échelons en Ligue des Champions, il y a cette adrénaline. Arrivé à un moment, il faut franchir le cap. Sur les quatre années, c’est l’élimination qui fait la plus mal, analyse l’ancien joueur parisien sur beIN Sports. Tout le monde a fauté sur ces deux rencontres. Sur l’état de forme des joueurs déjà. On avait mis en avant que Paris avait réussi à gérer le championnat très tôt pour arriver au top physiquement pour cette rencontre-là. Sur les deux matches, ils ont été bouffés par City. Ils ont été incapables d’imprimer un rythme digne d’un quart de finale de Ligue des Champions. Là aussi, la remise en question doit se faire. »

Retranscription Canal Supporters <<

À propos Grégoire Anne