A quelques jours de PSG / Nantes, règlements de compte chez les Canaris

Avec seulement deux victoires toutes compétitions confondues depuis la mi-février, la fin de saison n’est pas la plus idyllique pour le FC Nantes sur le plan sportif. Elle ne l’est pas non plus dans l’organigramme avec de nombreuses bisbilles entre l’entraîneur Michel Der Zakarian et le président du club, Waldemar Kita. Pour la dernière rencontre des nantais à domicile cette saison, c’est le Stade Malherbe de Caen qui est venu s’imposer à la Beaujoire (1-2). Avec un nouveau règlement de compte dans les coulisses pour les adieux de MDZ.

A la fin de la rencontre, le coach a fait un dernier tour d’honneur et a voulu s’adresser aux supporters restés à la fin du match pour les remercier du soutien durant ces quatre années. Ses propos sont restés inaudibles en raison d’une sonorisation poussée au maximum. Selon plusieurs sources relayées par l’AFP, le président Kita aurait passé une consigne en ce sens. Malgré le démenti du président nantais dans les colonnes de Ouest-France, ce nouvel imbroglio marque bien la différence entre deux des pièces maîtresses du club canari.

Ce n’est pas tout. Dans cette même interview, Waldemar Kita a tiré à boulets rouges sur son futur ex-manager : « On fait toute une histoire de ce départ mais qu’a apporté Michel dans le jeu, l’organisation, dans la discipline ? Dites-moi, faites une analyse. Aujourd’hui, on en fait un dieu ! Ça va…, estime-t-il. Mes questions étaient d’une grande simplicité. Qu’avez-vous comme projet ? Aucun plan. Acceptez-vous certaines choses qu’on vous propose ? Non. La seule réponse a été : on est bien ici, on veut rester. Vous ne me présentez rien et vous voulez que je vous garde, alors que je n’ai rien. (…) Le problème, c’est que nous avons un staff qui est négatif, écrase, au lieu de mettre en valeur. Dans une entreprise, ce n’est pas possible. Un type dont la matière première est l’humain se doit d’être positif. »

Avec l’insistance de l’arrivée de René Girard la saison prochaine sur le banc des « jaune et vert », le déplacement du FC Nantes sur le terrain du Paris Saint-Germain, samedi prochain, ne devrait pas être non plus de tout repos. Côté nantais, il est urgent que la saison se termine.

À propos Grégoire Anne