Gazélec / PSG : Les notes

Au petit trot, le Paris Saint-Germain s’est facilement imposé sur le pelouse du Gazélec Ajaccio (0-4) avec un triplé de Cavani et un but d’Ibrahimovic.

Trapp 5/10 : Aucun arrêt à faire, peu sollicité aux pieds, le gardien allemand a vécu une soirée des plus calmes. Seule fausse note, sa sortie aérienne mal négociée pendant les arrêts de jeu qui a failli coûter un but à son équipe.

Marquinhos 5.5/10 : Brouillon sur ses premiers ballons, il a vite retrouvé de la justesse dans son jeu d’autant plus que son entente avec Di Maria fut intéressante. Toutefois, il a peu pesé offensivement.

David Luiz 5/10 : Malgré la faible adversité, il a trouvé le moyen de se faire peur sur de mauvais contrôles de balle pendant la première demi-heure. Quant à ses tentatives de jeu long, elles furent infructueuses. Par contre, sa seconde mi-temps fut une formalité.

Thiago Silva 7/10 : Son sens de l’anticipation a coupé court à toutes tentatives d’incursions corses et ses relances ont été impeccables.

Kurzawa 6.5/10 : Après une première mi-temps discrète, il a parfaitement animé son aile gauche à l’image de son centre décisif sur le troisième but.

Thiago Motta 6.5/10 : Toujours bien placé, il a annihilé de nombreux contres corses. Balle aux pieds, il n’a pas eu de mal à mener le jeu.

Stambouli 5.5/10 : Il a encore tendance à ralentir les transmissions parisiennes en jouant trop souvent vers l’arrière. Malgré tout, quand il a pris des risques, il a su être dangereux. Il a aussi été précieux la récupération.

Nkunku 6/10 : Il a toujours cherché à apporter des solutions à ses partenaires en n’hésitant pas à prendre parfois la profondeur. Il a également récupéré de nombreux ballons en effectuant un pressing haut. Il a cédé sa place (78′) à Maxwell, auteur d’une passe décisive sur le dernier but.

Di Maria 7.5/10 : L’Argentin a joué simple sur le côté droit en essayant surtout de trouver ses coéquipiers par des centres. C’est de cette manière qu’il a mis sur orbite Cavani lors des deux premiers buts de Paris. Il a été remplacé (78′) par Augustin.

Cavani 8.5/10 : Vite efficace, il a ouvert le score de la tête sur la première occasion parisienne (13′). Et comme Ibrahimovic a très peu évolué en pointe, c’est lui qui a occupé ce poste. Il y a fait merveille car l’Urugayen s’est offet un triplé avec deux autres buts (49′ et 58′). Il a été suppléé (59′) par un Lucas volontaire mais brouillon.

Zlatan Ibrahimovic 6/10 : Sevré de ballons durant les dix premières minutes, il a commencé à énormément décrocher pour tenter d’enclencher les actions parisiennes. Dans ce rôle, il a souvent été exaspérant en jouant avec trop de dilettante. Après la pause, il a montré plus de discipline tactique mais a dû attendre les dernières minutes pour trouver le chemin des filets (90+2′).

À propos Christophe Jox

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée